Quel est le rôle de nos émotions dans l’apprentissage ?

Ceci est une ressource. Par TES 1 / Lycée Rosa Parks / Neuville sur saône

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


defaut-thumbnail

On aurait tort de minimiser le rôle des émotions dans l’éducation car au contraire elles jouent un rôle majeur dans l’apprentissage. Ces petites phrases qui échappent aux parents, « Qu’est-ce qu’on va faire de toi ? », « Mais tu ne comprends vraiment rien ! » vont bloquer tout espoir d’apprentissage chez les enfants au lieu de leur donner envie de progresser.

Le stress paralyse l’esprit et par conséquent l’individu n’est plus apte a écouter ni apprendre. Pour l’enfant, si lors de l’apprentissage d’une leçon, la difficulté est t-elle, qu’il n’yarrive pas aussi rapidement que prévu alors les parents vont essayer de le ménager avec des phrases chocs mais cependant elles vont avoir l’effet contraire voulue. L’enfant va se bloquer et donc ne pas réussir. Mais si les parents et les enseignants emploientde l’empathie et n’appliquent plus cette pression alors l’enfant sera apte a apprendre et augmenter ses résultats scolaires.

Les émotions font que tous les éléments ne sont pas équivalents. Ces émotions ne sont pas toutesde la même importance. Certaines sont innées comme la peur du vide et d’autressont apprisespar l’éducation comme la peur d’une arme à feu. Dans ces deux cas notre réaction ne sera pas équivalente

Il y a 2 types d’émotions qui permettent un bon ou un mauvais apprentissage. On a l’émotion positive et l’émotion négative.

  • L’émotion positive :

Cette émotion est créée par un bon sentiment ; cela favorise l’acquisition,le stockage et l’utilisation de connaissances. Si un enfant a un esprit clair et tranquille, cela va lui permettre d’être plus productif au sein de son école. Cela est donc dû à un bon entourage dans lequel il se sent bien.

Il y a l’émotion d’intérêt qui rentre dans cette case. Mais qu’es ce que c’est ? C’est l’exploration de l’inconnu, l’envie de grandir et de connaître plus de choses .

Plus l’enfant est motivé, soit par lui même, soit par son entourage, plus son apprentissage sera performant.

  • L’émotion négative :

Cette émotion est créée suite à un mauvais sentiment principalement. Prenons l’exemple de l’école : un enfant qui subit beaucoup de pression va avoir du mal à apprendre et il va avoir du mal à mobiliser ses connaissances.

 

One thought on “Quel est le rôle de nos émotions dans l’apprentissage ?”

  • Chers élèves du lycée Rosa Parks,

    Bravo pour cette ressource !
    Pourriez-vous illustrer votre publication ? Le sujet que vous traitez ici est très intéressant et je suis sûre qu’un dessin ou une photographie pourrait amener plus de vos camarades à lire votre contribution.

    Merci et à Bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>