Une nouvelle conception de la déviance : l’analyse d’Howard Becker

Ceci est une ressource. Par TES 1 / Lycée Rosa Parks / Neuville sur saône

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


En quoi Becker a t-il révolutionné l’analyse de la déviance ?

-il a renouvelé les recherches sur la délinquance en s’appuyant sur un terme arborant un sens plus large dans la sociologie américaine : la déviance.

-il propose l’idée que la déviance soit considérée comme le produit d’interactions entre un ensemble complexe d’agents : ceux qui seront qualifiés de déviants mais aussi ceux qui créent les normes, ceux qui font respecter les normes et l’entourage du déviant…

– il s’intéresse notamment aux fumeurs de marijuana ;

— pour que l’individu commence et continue à fumer, il faut qu’il passe par les différentes phases de la carrière de fumeur de marijuana tout en composant avec son expérience physique et les contrôles sociaux qui s’exercent sur lui ;

— il faut une défaillance des contrôles sociaux pour qu’apparaissent un comportement déviant, généralement dû a l’entrée d’un individu dans un groupe dont la culture et les valeurs s’oppose à celles de la société

– l’individu doit se libérer de l’influence de ceux qui « ont peur des sanctions ».

— pour passer d’une phase à une autre, le fumeur de marijuana doit prendre de plus en plus de distance avec les contrôles de la société. Cet apprentissage se fait au contact des fumeurs expérimentés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>