La haine comme passion sociale

Ceci est une ressource. Par TES 1 / Lycée Rosa Parks / Neuville sur saône

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


defaut-thumbnail

La haine est une passion dʼune animosité contre dʼautres personnes,lieux, idées. Cependant cʼest une émotion qui est déshumanisante et qui est par conséquent, plus dirigée vers des humains que vers des objets où dans ce cas on parlera de dégoût. Le but de cette passion est de détruire, de tuer contrairement à la colère qui a comme but de faire souffrir lʼobjet de sa colère. De plus, cette dernière est passagère tandis que la haine est persistante. Les groupes dʼindividus qui attisent le plus de haine sont globalement les islamistes, les homosexuels, les juifs ou encore les femmes. Le cas de haine le plus extrême est la misanthropie qui est la haine envers lʼHomme. La haine selon certaines philosophes peut être justifiée et par conséquent être rationnelle tout comme injustifiée selon certains et donc être irrationnelle. Pour finir, la haine peut être considérée comme lʼinverse, le contraire de la bienveillance.

II- Exemples

A) terrorisme

Def : personne qui utilise la terreur et la violence pour imposer ses idées politiques ou son autorité source.

Le terrorisme est un sujet dʼune haute importance dans des débats lors de rassemblements comme le G7 ou encore lʼOtan. Le psychanalyste Gerard Haddad publie en 2017 Le complexe de Caïn qui tourne autour du sujet de la fraternité. En effet, Caïn est le premier homme sur terre et le fils dʼAdam et Ève dʼaprès la Bible. Il a comme frère Abdel et va avoir comme premier acte de le tuer selon, Gerard Haddad interrogé dans TV5mondes. Cet acte de fratricide explique le meurtre chez lʼhomme. Le complexe de Caïn est donc une haine très forte dʼun enfant envers son cadet. Cependant, le complexe de Caïn est souvent refoulé par lʼhomme, dʼautant plus que les individus exclus par la société se créent un sentiment de solidarité selon G.H. Par conséquent, le fait de refouler le complexe de Caïn, cʼest à dire la haine envers un frère qui peut amener au meurtre de ce dernier, va alors amener au meurtre dʼun frère imaginaire. Ce phénomène peut alors expliquer des attentats comme celui des frères Kouachi contre Charlie Hebdo ou encore des frères Mehrah à Toulouse etc… Leur point commun est lʼexclusion par la société. Ces attentats sont à lʼorigine une haine envers un frère. De plus, la racine de la haine qui est de tuer, de détruire des individus est dans le refoulement de ce complexe de Caïn.

B) Antisémitisme

Doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires. Lʼarticle paru dans Le Monde intitulé « Mouvement des gilets jaunes, lʼéternel bouc émissaire en temps de crise » nous relate les multiples actes antisémites dans les manifestations et explique quʼau nom de la tolérance et de la diversité « un mouvement ouvert à tous quelles que soient ses convictions » ces actes ne sont pas condamnés pour ne pas diviser le mouvement qui peine à fédérer. « Les militants de lʼextrême droite antisémite ont flairé une présence et descellé un désir. Ils y voient une chance »

III-Synthèse
En partant de la définition de la haine, nous avons pu voir que la haine entraine plusieurs mouvements destructeurs. La haine peut sʼexpliquer par le sentiment dʼêtre rejeté par la société.

Origine de la ressource :
Réf. bibliographique

Passions sociales, ss. dir, G. Origgi, PUF, 2019
« Mouvement des « gilet » jaunes ». L’éternel bouc émissaire en temps de crise », in Le Monde (n° 23050), 19 février 2019, p8-9, 22-23
« Djihadisme : au delà du terrorisme, le Daechisme », in L’Obs, n°2625, Fethi Benslama et Marie Lemonnier, 26 février 2015, p 84-85
« Birmanie. Le doux visage de la haine », in Courrier International, n°1387,1er juin 2017, p.46-47

Article lié :
L’émotion : véritable enjeu individuel et collectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>