Graines de Lecteurs – écrits d’élèves – Avec Brigitte Smadja – Collège Clément Marot – Mme Juan

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de lecteurs AIR CM / 6e


Mme Choufanni et Mme Juan du Collège Clément Marot à Lyon vous invitent à découvrir l’endroit où en sont leurs élèves de 6ème dans leur travail. Les élèves ont repris les livres de Brigitte Smadja qu’ils ont lu et en ont imaginé une suite. Ils ont fini l’écriture de ces histoires dans le cadre du confinement, bravo à eux, leurs familles et leurs enseignantes!

Bonne lecture!

 

D’après la fille cachée du roi des belges

Auteurs : Laura, Ariane et Léonie

Entretien avec la directrice d’école.

La directrice convoqua Bérengère au sujet de sa voiture de luxe.

« Bonjour, Bérengère. Vous savez que cette voiture pose problème, car elle perturbe les autres élèves et nuit à votre socialisation.

-Mais, Madame…

-Silence, Bérengère. Je n’ai pas fini. Peu d’élèves de votre classe vous apprécient et ça n’a pas l’air de s’arranger. En plus de vos horaires aménagés et le fait que vous ne mangiez pas à la cantine, cette voiture est la goutte qui fait déborder le vase !

– Mme Fauvel, je suis désolée que cela pose problème, mais…

– Mais quoi ?

– Ce n’est pas avec moi qu’il faut avoir cette conversation, mais avec ma famille.

– Ce n’est pas à votre famille que je m’adresse, mais à vous ! Je ne peux tolérer votre attitude.

– Mais pourquoi personne ne m’accepte telle que je suis ? Oui, je suis spéciale ! Mais je suis une enfant qui ne demande qu’à s’intégrer ! Madame, je suis une enfant qui n’est pas acceptée par ses camarades, mais je suis aussi beaucoup d’autres choses…

– Qui est la personne qui vous conduit en voiture ?

– C’est un membre de ma famille, dit Bérengère, évasive.

– Quand tu dis que tu es bien d’autres choses, que veux -tu dire ? Demanda la directrice. Es-tu une enfant d’une célébrité ? D’un diplomate ?

– Bien plus que cela, je suis une enfant cachée…

Devant tant de mystère, la directrice referma le dossier de Bérengère et se promit de revenir à la charge plus tard.

Elle conclut l’entretien ainsi :

– Rejoignez vos camarades et essayez de vous faire des amis. »

Pour télécharger ce texte sous forme d’un mini livre à plier chez soi

tutoriel de pliage mini-livre

 

Oublie-moi un peu Papa – Version 1

Auteurs : Camille, Jeanne, Remalia et Sacha

 

Naomie écrit une lettre à son père, dans laquelle elle lui fait des reproches, mais lui dit aussi qu’elle l’aime.

Cher Papa,

Je t’écris cette lettre, mais j’espère que tu ne vas pas te fâcher. Sache que je t’aimerai toujours. Papa, je pense que tu me traites trop comme une petite fille.

Tu n’as pas compris que j’ai grandi.

Laisse-moi un peu plus d’autonomie !

Je sais que ça n’a pas été facile pour toi quand j’étais petite, car tu n’étais pas souvent près de moi. Mais aujourd’hui, j’ai parfois besoin d’être seule et tu dois le comprendre.

Ce n’est pas parce ce que je te dis cela qu’il faut me laisser tomber… Mais je veux juste un peu de liberté.

Depuis le divorce avec maman, la vie n’est pas facile pour moi aussi. Depuis ton retour, je ne peux plus passer les mercredis avec Valentine, car tu veux passer tous les mercredis avec moi. Je ne prends plus prendre le bus toute seule, car tu viens tous les jours me chercher à l’école.

Je ne voudrais pas te vexer, mais j’aimerais que tu sois moins présent pour moi, que tu me laisses prendre le bus seule, que tu me laisses profiter de mes mercredis avec Valentine.

Il faut que je te dise que maman est moins présente et me laisse des libertés.

Sache Papa que je t’aime et que je serai toujours là pour toi

A bientôt, Naomi.

Pour télécharger ce texte sous forme d’un mini-livre à plier chez soi

tutoriel de pliage mini-livre

 

D’après Oublie moi un peu, papa! – Version 2

Auteurs : Théo, Thibault, Marceau et Nathan

Lettre à papa

Cher Papa,

Je t’écris pour te dire qu’en ce moment tu m’énerves. Je voudrais que tu me laisses tranquille, dans ma vie privée avec mes amis. Quand tu viens me chercher à l’école, tu me donnes des surnoms de bébé; c’est très gênant: j’ai la honte!

J’aimerais que tu sois plus discret quand tu viens me chercher et que tu viennes moins souvent. Deux fois par semaine, c’est déjà trop pour moi. Je sais que tu veux rattraper le temps perdu. Mais tu m’étouffes!

J’ai grandi ; j’ai besoin de plus de liberté. Tu es beaucoup trop présent à mon goût ; ce n’est pas pour autant que je ne t’aime pas.

Je te dis tout cela car c’est important pour moi.

J’ai une réputation à l’école. Je ne voudrais pas passer pour la fifille à son papa, ou bien montrer que je ne suis pas assez grande pour rentrer seule de l’école..

Je voudrais aussi que tu fasses moins d’activités culturelles avec moi et que tu me laisses du temps libre.

Franchement, je n’aime pas la piscine, je préfère jouer avec Mao le mercredi après-midi.

Comme tous les adolescents, j’ai besoin de temps libre, de liberté, pour montrer que je suis une fille responsable.

Je t’aime malgré tout et tu resteras toujours mon papa d’amour.

Naomi

Téléchargez ce texte au format mini-livre pliable chez vous

tutoriel de pliage mini-livre

 

D’après Un poisson nommé Jean-Paul – Version 1

Auteurs : Malorie, Amina et Milena

Collège Clément Marot, 6è3, Lyon

 

Rencontre entre le père de Julien et le beau-père Jean – Paul

La rencontre

Julien était tranquillement assis, assoupi et pensif, quand tout à coup, il entendit une voix qui chuchotait : « Nous sommes arrivés, Julien »

Julien ouvrit les yeux. Il vit un grand bâtiment. Malgré l’obscurité, il reconnut l’immeuble de son père. Ils sortirent de la voiture et se dirigèrent vers l’entrée. Ils prirent l’ascenseur ; Jean-Paul appuya sur le bouton.

Arrivé à l’étage, Jean-Paul sonna, mais personne ne répondit. Il essaya à nouveau, mais pas de réponse.

Julien redescendit déçu ; il croisa le concierge. Alors il eut une idée dont il fit part à Jean-Paul. Ils demandèrent au concierge les clefs. Ils remontèrent rapidement, ouvrirent la porte d’un coup sec. Tout était éteint. Julien aperçut un papier scotché sur le frigidaire.

« JULIEN, JE NE SERAI PAS LA CE SOIR.EXCUSE – MOI. JE TE RAPPELLE BIENTOT
TON PAPA QUI T’AIME »

Téléchargez ce texte sous forme de mini-livre à plier chez vous
tutoriel de pliage mini-livre

 

D’après un poisson nommée Jean –Paul – Version 2

Auteurs : Basile, Elies, Marie et Ethan

Collège Clément Marot, 6è3, Lyon

 

La rencontre entre le père de Julien et le beau -père Jean- Paul

Le père de Julien écoute les confidences de son fils qui raconte que Jean-Paul l’a frappé. Il dit à son fils de se coucher et le réconforte.

Le lendemain, il contacte la mère de Julien et la prévient qu’il a l’intention d’organiser un rendez- vous avec Jean-Paul, pour que ça ne tourne pas au vinaigre. 

La mère de Julien se montre inquiète, car connaissant les deux hommes, elle sait que cela peut être explosif.

Le rendez-vous est fixé pour le lundi 5 décembre devant le café Chanteclerc, sur la place du village. 

Le jour arrive, le père de Julien est très en avance, ce qui lui arrive très rarement. Il décide de s’installer sur la terrasse du café. Il fait beau, et être à cette terrasse est agréable. Il commande une bonne bière allongée de grenadine. De temps en temps, il consulte sa montre, montrant quelques signes d’impatience et de nervosité. Comment allait-il aborder Jean-Paul ?

Un homme s’approche de lui, mais le père de Julien a du mal à le reconnaître, car ils ne s’étaient pas vus depuis le divorce et Jean Paul a changé. Il portait maintenant une barbe fournie ; Jean-Paul lui aussi a du mal à le reconnaitre, va vers lui avec hésitation et s’assoit en face de lui. Il semble remonté, mais le père de Julien reste calme et il engage immédiatement la conversation :

Bonjour Jean- Paul comment va mon fils ? »

Sur la défensive, Jean – Paul répond d’un ton sec :

« Pourquoi ? Comment devrait-il aller ?

– Mieux que toi, en tous cas. » rétorque le père de Julien, agacé.

Jean -Paul lance un regard réprobateur, fronce les sourcils et semble prêt à la provocation.

Le père de Julien énervé par l’attitude de Jean- Paul coupe court à la conversation :

« Finalement, ce n’était pas important, mais je vais garder Julien chez moi et il reviendra chez vous plus tard. »

Téléchargez ce texte sous format mini-livre à plier chez vous

tutoriel de pliage mini-livre

 

Saïd reçoit des enveloppes de Tarek

Auteurs : Abdelnour et Philéas

Collège Clément Marot, 6è3, Lyon

 

Saïd reçoit des enveloppes de Tarek ; il décide de changer le contenu.

Tarek donne une enveloppe jaune à Saïd qui trouve l’enveloppe plus grosse que d’habitude. L’enveloppe est destinée à sa sœur et il pense à elle qui l’ouvrira… Il réfléchit et hésite longtemps.

Il ne sait pas s’il doit voir le contenu. Sa sœur est peut- être en danger, si elle ouvre l’enveloppe. Heureusement il y a ce voyage en Algérie prévu pour elle depuis longtemps. Loin de Tarek.

Il attend. Puis, il va acheter des bonbons pour les mettre dans l’enveloppe.

Il ouvre l’enveloppe, elle contient des petites barres noires ; alors il les remplace par des Carambars.

Quelques jours plus tard au collège, des troisièmes en veulent à Saïd. Ils savent qu’il a remplacé par des carambars, les barrettes de drogue. Mais Tarek n’est pas là ; il est au tribunal, selon la rumeur, pour un cambriolage. 

Saïd va chez sa sœur ; la porte est ouverte et les fenêtres sont cassées. Quelqu’un a voulu se venger et a dévasté l’appartement de sa sœur.

Téléchargez ce texte sous forme de mini-livre à plier chez vous

tutoriel de pliage mini-livre

 

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>