L’autodétermination et l’Algérie

Ceci est une ressource. Par 1ère HGGSP 1 / Lycée Léonard de Vinci / Villefontaine

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


defaut-thumbnail

L’auteur de cette page web est Jean-Pierre Maury. Il est docteur en sciences politiques et licencié en lettres et en droit. Il enseigne actuellement à l’université de Perpignan.

Ce site à but informatif est nommé « La Digithèque des Matériaux Juridiques et Politiques ». Il émane de l’université de Perpignan. Il regroupe textes et articles dont les sources ont été vérifiées pour les rendre plus accessibles. Créé en 1998, il n’a pas été mis à jour depuis 2009. Toutefois, les résultats du référendum d’autodétermination en Algérie du 1er juillet 1962 n’ont pas changé.

Pour écrire son article, notre classe a choisi cette problématique : « Peut-on imaginer une démocratie fondée sur l’autonomie et l’autodétermination des citoyens ? ». Voici un de nos arguments : « L’autodétermination permet au peuple de se prendre en main, car il peut choisir librement son statut international. » Or, la page web de M. Maury l’illustre. Un référendum, donc une forme d’autodétermination, a permis au peuple algérien d’obtenir son indépendance en 1962, donc le statut international que la majorité (99,72 % des suffrages exprimés) a choisi.

Origine de la ressource :
Site internet à caractère institutionnel

https://mjp.univ-perp.fr/france/reft1962algerie.htm

Article lié :
Et si les citoyens se prenaient en charge ?

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>