Graines de Lecteurs – écrits d’élèves – Avec Fred Paronuzzi – Ecole Anatole France

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de lecteurs AIR CM / 6e


Mme Lepinasse de l’école Anatole France et Mesdames Laurence Bridier Joud et Pauline Juntier Gauteroux du collège Molière, vous invitent à découvrir l’endroit où en sont leurs élèves de CM et de 6ème de leur travail dans le cadre du projet Graines de Lecteurs. Ces deux classes ont travaillé en binôme: une classe écrivait un début d’histoire et l’autre devait en écrire la suite. Ici il s’agit des histoires envoyées par les CM: ils ont choisis un début d’histoire écrit par les collégiens ou par leur classe et en ont écrit la fin pendant le confinement, avec l’aide de leur famille. Bravo pour ce travail!

Ces histoires sont la continuité des livres de Fred Paronuzzi dont l’univers plein de surprises semble avoir marqué les élèves. Vous retrouverez certains de ses personnages clés, comme Capitaine Triplefesse, un pirate haut en couleur que Hugo et Lila ont rencontré en contemplant un tableau du Louvre…

 

Les cafouillages d’Albert

C’est l’histoire d’un homme qui se nomme Albert. Il a un pouvoir qui se déclenche tous les dix ans, le 12 janvier : il peut faire rétrécir tout ce qu’il touche. 

Le 12 janvier de cette année-là, il alla au Louvre pour voir «Le radeau de la méduse». 

Mais malencontreusement, un petit garçon qui courait vers sa mère bouscula Albert. 

Hélas la main d’Albert toucha le tableau, ce qui le fit rétrécir avec tous ses habitants. 

Capitaine Triplefesse réussit à s’échapper à temps du tableau pour aller chercher de l’aide. 

Il croisa Hugo et Lila en train de visiter une exposition temporaire. Il alla leur dire : 

-Hugo, Lila! «Le radeau de la méduse» a rétréci! Bonne nouvelle : je connais un manuscrit qui contient une formule pour lui rendre sa taille normale. Mauvaise nouvelle : je ne sais pas où il est!!! 

-Quoi… Mais…heu? dirent Hugo et Lila en chœur. 

-Vite il ne faut pas perdre de temps. Il faut qu’on trouve où est ce livre! 

Mais la question est : «Où se trouve-t-il? 

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Astrid

Clémence

Julie

Kamélia

 

Le Vol du Radeau de la Méduse

10 ans plus tard, Hugo est devenu un petit cuisinier de campagne. Un jour, Hugo se rend au Louvre pour son plaisir visuel. Hugo voit une foule et il s’approche.

Il constate que le Radeau de la Méduse a été volé. Il rentre chez lui et sur le pas de sa porte, il aperçoit une bouteille en verre qui contient un message.

Ce dernier dit ceci : “Hugo, je sais que tu ne me portes pas dans ton cœur mais notre univers sera détruit si tu ne remets pas le tableau à sa place dans moins de 24h.”

 

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Anna

Oksana

 

La couronne de l’empereur

La classe des petits-enfants d’Hugo et Lila était invitée chez un collectionneur d’œuvres oubliées. Il vivait dans une immense propriété. Malheureusement ils n’avaient pas pu faire sa connaissance car il était soit- disant ‘’parti en vacances depuis plusieurs mois.’’ 

Le majordome les conduisit à la suite de Napoléon où était exposé un tableau intitulé ‘’Le sacre de Napoléon.’’ Lili, la petite fille de Lila s’approcha du tableau et le trouva étrange. Elle appela son frère : Barthélemy, 

– Barthélemy écoute… N’entends-tu pas des bruits ? 

– Lili, je n’ai jamais vu de fille plus folle que toi. 

– Ah ah ah, je suis sérieuse, Face de poulpe ! 

Barthélemy s’approcha du tableau toujours convaincu que sa sœur était folle, mais ses yeux 

s’ouvrirent de stupeur, il tomba à terre et recula avec peine : 

– C’est quoi ça ? gémit Barthélemy 

– Comme si je savais !répondit Lili. 

Lila s’appuya sur le tableau. A l’intérieur de celui- ci, le pape trébucha et la couronne lui échappa des mains assommant Napoléon qui s’évanouit. Bien que seuls dans la pièce d’autres voix les tourmentèrent : 

– Mon cher, que t’est-il arrivé ? Dors-tu ? 

– Mon pape, votre jambe a faibli.

– Merci, je ne savais pas que j’étais tombé 

– Oh mon dieu, la couronne a disparu !!! 

– Au voleur, au voleur, au voleur !!! 

A ce moment là, Barthélemy et Lili furent entraînés dans un tourbillon de cris, se débattant comme aimantés au tableau. Soudain, une grande lumière blanche les aveugla. Quand ils ouvrirent les yeux, ils étaient entourés par la foule dans la cathédrale Notre Dame de Paris. Et là… Ils étaient rentrés dans le tableau, et là…

 

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Hana

Sarah

 

Les aventures de Gaspard et Mary

Quelques années plus tard, Hugo et Lila se marièrent et eurent 2 enfants, Mary et Gaspard. Un peintre avait dédié un tableau en leur honneur : « Les aventures d’Hugo et Lila ». Le tableau se trouvait au Louvre. Tous les deux passionnés par l’art, ils voulaient peindre un tableau et décident d’aller au Louvre pour jeter un coup d’oeil au tableau.

La nuit venue, 15 minutes avant la fermeture, les gardiens arrivèrent et demandèrent aux enfants de partir. Mais Gaspard et Mary, en essayant de fuir, se firent emporter dans le tableau de leurs parents.

Ils se retrouvèrent dans l’océan, ils pouvaient respirer! 

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Inès

Katleen

 

Qui vole un pomme…

 L’histoire se passe un samedi matin à 10H00. Comme tous les samedis, Hugo feuillette son journal et tombe sur un article annonçant une exposition temporaire au musée du Louvre : 

« Tableaux gourmands ». L’article est accompagné d’une photographie d’un tableau alléchant. 

Tout de suite, Hugo est intéressé. Il appelle Lila : 

« Allo, il y a une exposition sur la nourriture au musée du Louvre, veux tu m’accompagner ? » 

– Oui avec plaisir ! On se rejoint là-bas ? 

– Ok à tout à l’heure !  » 

Hugo et Lila se retrouvent devant le musée. Ils flânent à travers l’exposition et arrivent devant le fameux tableau du journal. Soudain, une touriste leur demande : 

« Excusez-moi ? Savez-vous où se trouve la Joconde ? 

– Oui elle se trouve au deuxième étage. 

– Oh ! Merci. » 

Les deux amoureux se retournent et remarquent qu’une prune avait disparu de la toile. Tout à coup une main qui était dans le tableau prend une pomme. Surpris, les enfants appellent Monsieur Ambroise, le surveillant.

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Isolina

Lana

Sindey

Tecy

 

La Trappe secrète

C’était un vendredi soir, à 17h30. Huit copains sortaient de l’école. Ensuite, ils allèrent chez leur copain Emilien pour poser leurs affaires et pour prendre un ballon. Ils allèrent dans un city stade pour jouer un match de foot. Ils firent des équipes pas du tout équilibrées. Les équipes étaient constituées de : Sidney, Eliott, Gaétan et Emilien pour l’une et Ilyas, Elias, Shadi et Ammar pour l’autre. Ils jouèrent deux heures puis ils rentrèrent chez Emilien pour se baigner. Ensuite, Emilien et Ammar allèrent chercher une bouée dans le garage et sous la bouée ils découvrirent une trappe secrète. Les huit copains descendirent mais un gardien les attendait. Il leur dit: « Stop! Il faut un mot de passe! Cherchez-le dans la maison d’Emilien. Faites attention aux pièges. »

Retrouvez les suites de cette histoire écrites par:

Eliott

Emilien

Ilyas

Retrouvez également les histoires de Gaëtan, d’Hugo et de Clara

 

 

 

Mots-clés : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>