Autour d’une table pour philosopher

Ceci est une ressource. Par Terminale Littéraire du Lycée Claude Lebois / Lycée Claude Lebois / Saint-Chamond

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


 

 

 

 La discussion porte sur l’amour.  Drôle de Banquet ! De là vient aussi l’appellation amour platonique.

Manger entre amis  des mets raffinés  amène  à la discussion sur les idées. Le dialogue progresse au cours du repas,  selon le procédé dialectique où à chaque opinion, une objection est faite et  on progresse ainsi vers cette définition de l’amour.
Pour Socrate,  l’amour n’est pas qu’une question de sexualité.  Pour tout le monde, aimer c’est désirer la personne réelle et lui vouloir du bien. Ce n’est pas la personne qui est aimée mais ses qualités.
« Ce que l’on a pas, ce dont on manque, voilà les objets du désir et de l’amour. L’amour nous permet de connaitre l’essence des êtres, la beauté, la bonté, la vérité
 » Quelle est la vraie voix de l’amour ?: partir des beautés sensibles des corps à celles des âmes et de là aller aux actions et aux belles sciences pour  ainsi arriver à « cette science qui n’est autre que la beauté absolue ». 

 

Autour d’une table, on n’y est pas seulement pour manger, on peut y parler de tous les sujets et de l’amour.

 

 

 

Origine de la ressource :
Réf. bibliographique

Autour d’une table, on n’y est pas seulement pour manger.

« Le Banquet » de Platon ( daté de -385 avant JC) est un des plus célèbres dialogues de Platon. Il met en Scène les amis et disciples de Socrate  qui lancent une discussion sur l’amour. Parmi eux, Aristophane, Phèdre et le célèbre Alcibiade.

 

Article lié :
Se mettre autour d’une table, est-ce pour manger?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>