Graines de Lecteurs – Ecrits d’élèves – Avec Elise Fontenaille – Ecole de Châtillon d’Azergue et Collège Simone Veil

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de lecteurs AIR CM / 6e


Mme Baudu et Mme Boislème du Collège Simone Veil, ainsi que M. Roccati de l’Ecole public de Châtillon d’Azergue vous invitent à découvrir l’endroit final où en sont leurs élèves dans leur travail. Les CM et les 6eme ont lu les livres d’Elise Fontenaille et en ont écrit des histoires en binôme entre les deux classes: l’une des classes écrivait le début, et l’autre écrivait la suite ou… Plusieurs suites!

Les élèves ont écrit ces histoires en partie situation de confinement, félicitations à eux, à leurs familles, ainsi qu’à leurs enseignants!

Bonne lecture!

 

L’extraordinaire Paon

Il était une fois un paon extraordinaire et ce paon, c’est moi ! J’étais le plus beau du monde et je vivais dans le confort. J’avais visité le monde entier sauf la France. J’avais fait énormément de concours et j’étais devenu le plus célèbre paon du monde. Et ma maîtresse était fière de moi. Un jour, j’ai décidé de me balader en ville.

Ecrit par Julien, Anthony, Timothée, Aymeric et Matthias

La suite de L’extraordinaire Paon par Leia

Et tout lemonde me regardait bizarrement: la bouche grande ouverte.

Et j’entendis:

-„Mais quel joli paon

-Oui, très majestueux!“

Plus on me faisait des compliments, plus je me sentais heureux, plus j’avais des pouvoirs magiques. Dès que je faisais la roue, les gens devenaient heureux autour de moi. Je voyais des étoiles briller dans leurs yeux.

Tout à coup, je vis une femelle très belle. Son plumage bleu et vert nacré m’attira irrésistiblement. Je décidai d’aller la voir pour lui parler :

-„Salut ! Tu t’appelles comment ?

-.. Et toi, comment t’appelles-tu ?

-Hugo !

-Moi, c’est Laura.

-J’organise une fête ce soir ! Veux-tu venir ?

-Peut-être… Cela dépend !

-???

-Quel est le thème de cette soirée ?

-Il y aura des illuminations… Tu connais les lanternes volantes ? Tu peux en fabriquer une !

-Ha, oui. C’est une excellente idée !

-Il y aura aussi une fontaine de Jus de Fleur d’Ibiscus, et plein d’autres surprises encore. Mais je te réserve le meilleur pour la fin…

-Je pourrais venir avec…“

Je lui coupai la parole et lui dit :

– „Oui ! Tu peux venir avec qui tu veux !

-Alors, Peut-être à ce soir.

-A ce soir, j’espère…“

Le moment de la fête arriva.

La fête se passait dansla grange de la propriété de ma maîtresse. Tous les animaux de la ville étaient là. Sur le buffet était disposé une énorme quantité de petites gourmandises comme des macarons à la sauce sourire, de la guimauve parfumée à la fleur d’amour, des rochers noix de coco et sucre de câlins…

Je l’aperçus enfin … mais elle n’était pas seule ! Je vis Laura accompagnée d’une paonne blanche merveilleusement belle avec sa robe magestueuse. Elle s’appellait Lola.

Je me joignis à elles et leur fit déguster les délicieuses gourmandises. Dès que la musique commença, j‘invitai Lola à danser une valse. J’aurais aimé que cette danse ne se termine jamais !

Ce fut le moment tant attendu de l’envol des lanternes. Je soufflai sur les bougies de chaque lanterne qui s’éclairèrent puis elles s’élevèrent dans le ciel parsemé d’étoiles scintillantes… La lanterne de Lola était une licorne arc-en-ciel. Je me rapprochai d’elle. Nous levâmes les yeux ensemble vers le ciel pour la suivre du regard.

Je l’invitai ensuite, à voir le feu d’artifice avec Laura qui avait fait une charmante connaissance. Au moment du bouquet final, Lola se blottit contre moi. Je l’entourai de mes plumes, et nous nous embrassâmes.

Ma roue de plumes magiques se déploya et tous les invités autour de nous, eurent des étoiles de Bonheur dans les yeux.

Texte écrit par Leia

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livres à imprimer et plier chez soi!

L’extraordinaire Paon Tome 1

L’extraordinaire Paon Tome 2

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

La suite de L’extraordinaire Paon par Noémie: Le Paon tombé dans l’oubli

Ce jour-là a été vraiment génial. J’étais dans les rues, tout le monde écarquillait les yeux sur mon passage. Je me sentais vraiment bien au Brésil. Puis plusieurs semaines après, j’entendis quelqu’un dire :

« Il est à qui ce paon ?  Les gens sont pas au courant que plus personne ne s’intéresse à eux ? Il faut vraiment être fou pour avoir ce genre d’animal chez soi.

-Attends, mais ce n’est pas le paon qu’on voit partout ? Je comprends pas comment ces bêtes peuvent avoir du succès, surtout quand tu les vois en vrai. Elles sont vraiment hideuses, pire qu’un crapaud…

-Ouais, heureusement que les gens ont retrouvé le bon goût en adoptant une nouvelle espèce

-Tu veux parler des vipères fer de lance ?

-Elles ont carrément la classe ! »

-Ils se sont mis à rigoler, puis ils s ‘en allèrent. C’était la première fois que j’entendais des personnes qui ne m’appréciaient pas. Mais je n’allais pas me laisser abattre pour si peu. À croire que les gens préfèrent les vipères, laisse-moi rire…

Quelques jours plus tard, je décidai d’aller me balader en ville, encore une fois. Ce jour-là, je ne compris pas très bien ce qu’il se passait, mais à chaque fois qu’on me voyait, les gens me regardaient de travers. Ceci de plus en plus chaque jour. Cela devenait vraiment horrible. Je ne comprenais pas très bien sur le coup. Puis un jour, je vis à la télé que les paons étaient désormais de simples animaux comme les autres. Ils n’étaient plus considérés comme des animaux élégants, enfin du moins pas plus que les autres…

D’un côté, j’étais heureux car je dois avouer que cette célébrité me pesait, et d’un autre je me disais que tous les compliments qu’on m’a faits jusqu’à présent, je ne les entendrais plus jamais, ou du moins pas ici.

Les événements se déroulèrent comme je m’y attendais, ça me soulagea d’un poids énorme, car je n’étais plus obligé d’être à la hauteur de ce que les gens attendaient de moi. Je pouvais désormais faire la roue quand je voulais.

Depuis ce jour, je décidai d’abandonner ma carrière de paon extraordinaire, et je partis en France comme je l’avais toujours rêvé. Je finis par rejoindre le zoo le plus connu et le plus fréquenté de France. Au moins, là-bas, personne ne se moquait de moi.

Et c’est comme ça, que ma nouvelle vie commença.

Les petits français m’adoraient quand je faisais la roue. Une nouvelle vie qui s’annonçait fantastique, plus que mon ancienne.

Texte écrit par Noémie

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livres à imprimer et plier chez soi!

Le Paon tombé dans l’oubli – Tome 1

Le Paon tombé dans l’oubli – Tome 2

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

Le Ragondin

Il était une fois un extraordinaire ragondin et ce ragondin, c’est moi ! Un jour, j’ai voyagé jusqu’à l’océan et pendant que je nageais, un saumon m’attrapé la patte et m’a emmené au fond de l’océan dans son monde magique. Là-bas, j’ai vu des magasins d’écailles pour poisson, un magasin de coquilles pour Bernard l’ermite et plein d’autres boutiques bizarres. Il m’a montré sa maison où il y avait plein de bébés saumons. Un des bébés m’emmena dans sa chambre, ses petites voitures étaient des coquillages, ses livres étaient en coraux.

Texte écrit par Mathis et Maëlan

La suite du Ragondin écrit par Emilien

Après c’était drôle car ils se poursuivaient et au bout d’un moment ils ont tous arrêté et ils se sont cachés et même leurs parents Corail blanc et Corail noir. Ils avaient quinze enfants.

J’ai pas compris tout de suite ce qui se passait jusqu’ au moment où j’ai vu un gros barracuda foncer droit vers moi. Heureusement, il n’était pas intéressé par moi, il s’est emparé d’un bébé thon. Puis il a disparu. Le père et la mère saumon sont repartis manger.

Je suis herbivore et il n’y avait pas d’herbe comme dans les prés chez moi, du coup, j’ai mangé tout ce qui ressemblait à de l’herbe mais malheureusement je ne savais pas qu’il y avait des plantes toxiques.

Un peu après, je me suis senti pas très bien, j’ai commencé à tousser et à vomir. La famille Saumon m’a emmené à l’hôpital. Un docteur Requin m’a fait un lavage d’estomac.

Je suis resté en convalescence quelques jours et je suis reparti chez moi, car cet environnement ne me convenait pas.

En rentrant chez moi, mes amis m’ont fait la fête !

Texte écrit par Emilien

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livre à imprimer et plier chez soi!

Le Ragondin

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

 

Nuage

Il était une fois un agneau extraordinaire et cet agneau, c’est moi. Je vais donc vous raconter mon histoire du début jusqu’à la fin.

Tout commence il y a juste deux ans. Je suis né dans une ferme et mon destin, c’est l’abattoir. Dès ma naissance, j’ai rencontré quelques personnes qui n’étaient pas gentilles avec moi. Ils me tapaient, me faisaient mal : c’était les Hommes. Je sens qu’ils me haïssent. Mes parents sont partis à l’abattoir à ma naissance. Je pense souvent à eux, ils me manquent énormément. Je n’ai peur que d’une seule chose : l’abattoir. J’ai entendu dire que les fermiers allaient m’y envoyer dans un mois minimum. Je suis terrifié, j’ai très peur. Mais j’ai prévu de m’enfuir.

Un jour, alors que le propriétaire de la ferme écoutait la radio, une annonce passe : « Nous vous attendons au village de Pissenlit-sur-Mousse pour la journée porte-ouverte de notre nouvelle ferme. Vous pourrez découvrir la vie en liberté de tous nos animaux et tous nos grands prés fleuris ». C’est ici que je veux aller. Demain, je partirai à l’aube.

C’est l’heure de partir, je commence ma route en suivant la voie ferrée, quand tout d’un coup, un train passe à côté de moi. Sur un wagon est écrit : « Train à destination de Pissenlit-sur-Mousse ». C’est mon jour de chance, c’est exactement là où je vais ! Devant moi se dresse un tremplin. Je prends mon élan, je cours, je cours, et saute. J’atterris dans une caisse du wagon du train. Arrivé à la ferme, je vais me cacher derrière un grand saule. La fille du fermier me voit et s’approche de moi. Je recule de deux pas. Elle s’arrête, me regarde puis repart en courant dans la grange. Elle revient deux minutes après avec un seau d’eau et le pose devant moi. On dirait qu’elle lisait dans mes pensées car j’avais énormément soif. Je bois puis elle me caresse. Elle se lève et me dit :

« Maintenant tu es chez toi. Je vais t’appeler Nuage. »

Puis elle m’emmène dans un pré avec un autre agneau.

Et voici que mon chemin s’arrête. C’est ici que je veux vivre.

Texte écrit par Rose

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livre à imprimer et plier chez soi!

Nuage

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

Zazou le Lion

Il était une fois un petit lion extraordinaire mais malheureux et ce lion, c’est moi ! Je suis malheureux parce que ma meute ne veut pas de moi parce que je n’ai pas de crinière. Un jour, je suis parti tout seul et c’est au bout d’une semaine de marche que j’ai rencontré un chat.

« Où sommes-nous ?

– Nous sommes dans une palmeraie dans le nord de l’Afrique au Maroc. Répondit le petit chat

– D’où viens-tu, petit ?

–  J’habite ici dans la ferme avec mon maitre et ma maitresse, et toi ?

–  Je viens du Congo, et comment t’appelles-tu ?

– Zazou. Et toi ? dit le chat.

–  Léo, je réponds.

–  Comment t’es-tu retrouvé ici ?

–  Je suis parti de chez moi car ma meute ne veut plus de moi. Elle me repousse car je n’ai pas de crinière et qu’elle ne veut pas d’un monstre comme moi.

–  Ça te dit de venir avec moi ? demanda le chat Zazou

– Mais tu n’as pas peur de moi ?

– Non, tu me sembles gentil, mais aussi perdu et j’ai compris que tu as besoin d’aide et que tu dois avoir faim.

– Oui je veux bien te suivre »

Et ils partirent ensemble chez Zazou

Deux jours plus tard, je dis au revoir au petit chat car je dois reprendre ma route vers un autre territoire de lions :

« Au revoir mon ami ! Et reviens quand tu veux, tu seras toujours le bienvenu chez moi, dit le chat »

Après une semaine de marche,  je rencontre une petite lionne.

 » Bonjour ! Comment t’appelles-tu ?

–  Je m’appelle Médusa, et toi ?

–  Léo. Où vas-tu ?

– Je ne sais pas, j’ai été rejetée de ma meute car je suis différente des autres avec ma queue toute noire.Et toi ?

–  Je cherche une nouvelle famille qui m’acceptera comme je suis.

– Ça te dit de venir avec moi, répondit Médusa

–  Avec plaisir ! »

Et ils partirent ensemble trouver une troupe qui les accepte et qui ne se moquera pas d’eux

Texte écrit par Raphaël

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livre à imprimer et plier chez soi!

Zazou le Lion

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

Le Mammouth Amoureux

Il était une fois un mammouth extraordinaire et ce mammouth, c’est moi ! Un jour, j’étais à l’épicerie, je buvais un expresso. La serveuse éléphante me demanda : «  Je peux… avoir votre… numéro ? » Et je répondis : «  Oui, bien sûr mais je n’ai pas de téléphone, je vais m’en acheter un au marché, je reviens dans 5 minutes. »

15 minutes plus tard, me revoilà avec mon… ah, oui, mon Iphone 11 pro max. «  Comment s’allume ce truc ? Ah oui, j’ai trouvé. Alors, mon numéro est le 06 01 02 03 04. Rendez-vous après demain à 21h. C’est OK pour moi. Salut ! » Et c’est parti pour aller m’acheter mon costume.

Par Zoé, Léonor et Elise CM2

 

La suite du Mammouth amoureux

Arrivé à Auchan, je me baladais dans les rayons et j’ai rencontré l’éléphante. Je lui ai parlé de notre rendez-vouset je lui ai dit :

« A ce soir ! »

Peu après elle m’a observé. Je continuais à faire mes courses et j’ai trouvé un costume de vampire donc ma tête serait cachée pour ce soir. Je me suis dit :

« Formidable je vais pouvoir la surprendre au restaurant !».

Arrivé au restaurant, l’éléphante n’était pas là ! Je me suis dit :

« C‘est fini ! » et j’ai pleuré.

L‘éléphante s’est empressée de taper sur son épaule pour me surprendre :

« Bouh  !!! .

– Ah Ah Ah Ah, tu m’as bien eu. »

Après m’avoir vu pleurer, l’éléphante m’a demandé :

«  qu’il y a-t-il ?

–  J’ai cru que c’ était fini

–  Qu’ est ce qui était fini ?

–  Notre histoire

–  Mais non ! Viens, commandons le repas. »

Nous avons passé une excellente soirée remplie de complicité.

Deux ans plus tard nous nous sommes mariés et nous avons eu beaucoup d’enfants. Notre premier enfant s’est appelé MAMOUDA.

Par Antonin

Télécharger cette histoire sous forme de mini-livre à imprimer et plier chez soi!

Le Mammouth Amoureux

Le tutoriel de pliage des mini-livres!

 

Elise Fontenaille

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>