Écrit en rapport avec Non classé

[Assises du roman] Un pays, deux cultures, trois périodes de la vie, voilà ce que nous offre Un Jour avant Pâques, un roman iranien écrit par Zoyâ Pirzâd. La première partie relate l’enfance d’un jeune garçon arménien et son amitié avec une petite iranienne musulmane. La deuxième le montre à l’âge adulte, marié à une arménienne et père d’une fille de vingt ans. La dernière dévoile sa vie après la mort de sa femme et l’éloignement de sa fille..

Ce roman a été écrit avec une grande sensibilité et beaucoup de simplicité, chaque passage est un moment touchant. Il nous présente d’une façon originale deux cultures contrastées et très différentes de la nôtre, ce qui rend ce livre intéressant et rempli d’informations en même temps.  On est rapidement plongés dans l’histoire. Zoyâ Pirzâd écrit avec beaucoup de finesse tout en effleurant des sujets graves dont celui de la religion, des interdictions et de l’exclusion.

Deux points négatifs néanmoins : deux ellipses assez longues – plusieurs années – ne nous sont pas expliquées, ainsi que la disparition subite de certains personnages, comme l’amie d’enfance du héros. C’est dommage, car on aurait bien aimé savoir ce qui lui est arrivé.

Pour autant ce livre simple à lire reste une bonne découverte : c’est un récit empreint de finesse, de tendresse et d’humanité.

Les élèves de la Seconde 4 de la Cité Scolaire Internationale (Lyon 7è).

Professeure : Karin Zugaro

 

Biographie de Zoyâ Pirzâd

Zoyâ Pirzâd aux Assises Internationales du Roman :

Vendredi 1er juin : rencontre à la bibliothèque de Saint-Fons

Samedi 2 juin : rencontre à la bibliothèque de Firminy

Samedi 2 juin : table ronde « Où sont les femmes ? »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *