Twitter, outil de l’influence russe

Ceci est une ressource. Par Les 1Gnieux 2 JPS / Lycée Jean-Paul-Sartre / Bron

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


Twitter, outil de l’influence russe

Selon un article du journal The Guardian publié le 14 novembre 2017,  la Russie possède de nombreux comptes Twitter qu’elle utilise pour essayer de manipuler les politiques et médias étrangers.

Twitter a déclaré avoir suspendu 2 752 de ses comptes qu’il suspectait d’être contrôlés par l’IRA (Internet Research Agency) russe. Cependant, il s’agirait sûrement d’une infime partie de « l’iceberg » que doivent représenter l’ensemble de ces comptes.

Les « bloggers » dont les comptes ont été supprimés travaillent 24h/24 et sont rémunérés par la Russie

Mais quel est l’objectif de ces comptes ?

Ils ont pour but d’alimenter les forums internet et réseaux sociaux ainsi que d’occuper l’espace commentaire des publications occidentales. Ils servent aussi pour divulguer de fausses informations et louer par exemple leur président : Vladimir Poutine.

Une étude menée par l’Université d’ Edimbourg confirme la présence d’au moins 419 comptes ayant publié 3 468 fois sur le Brexit avant et après le referendum. Ces tweets auraient eu pour but d’influencer les Anglais dans leur choix politique. Toujours en Angleterre, lors des attentats de Londres en 2017 une infox a tournée sur les réseaux sociaux. Celle-ci a été divulguée par les comptes russes et avait pour but de soulever les mouvements islamophobes. Cette infox a même été publiée dans certains journaux Anglais !

Ces fausses informations divulguées par les Russes auraient été vues par des millions d’utilisateur Twitter et notamment au moins 126 millions d’Américains.

 

Notre avis :

Nous venons tout juste d’apprendre l’existence de comptes de ce genre.

Jusqu’à maintenant nous savions déjà prendre du recul sur ce que nous lisions sur Internet. Cependant, nous ne pensions pas que la désinformation pouvait prendre de telles dimensions. De fait, cela nous choque que la modification volontaire d’informations puisse remettre en question les droits démocratiques.

Les ingénieux Mathis, Jade et Tristan

Origine de la ressource :
Réf. bibliographique

 

 

Article lié :
IVG : La loi et la désinformation sur Internet

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>