Te texte est un article du thème Reportage AIR 2018


il est écrit par : Club journalisme – Cité scolaire Internationale (Lyon)


Ian McEwan, un auteur anglais, connu internationalement, invité à des conférences à l’étranger – ici à Lyon, cas échéant -, considéré comme l’un des 50 meilleurs auteurs anglais depuis 1945, classé 19ème selon le classement du Daily Telegraph des 100 personnes les plus influentes de la culture du Royaume-Uni avec 33 ans de carrière et plusieurs adaptations de ses livres, fait résonner ses pas dans le couloir. Tout le monde s’immobilise, nous comme les organisateurs. Après plusieurs bruits sourds réguliers, les deux organisatrices, placées à l’entrée de la salle, sortent leur plus beau sourire, tout en restant figées comme des statues. Il n’est plus loin, le bruit se rapproche. Déjà, on aperçoit une main dépasser le bord de la porte. Déjà, sa manche apparaît. Déjà, son épaule est clairement visible.

 

Il rentre lentement. Les sourires un peu figés des visages l’entourant tranchent avec le sien, bien plus naturel et chaud, ceux-ci s’en relaxent. Après s’être assis derrière le bureau, il se présente. Bien évidemment, nous connaissions déjà sa biographie et sa bibliographie. C’est alors que, première surprise, il nous demande de nous présenter. Jamais je n’aurais imaginé un auteur célèbre demander à des journalistes de se présenter individuellement. Je commence donc par lui donner mon nom et mon âge, et poursuit, à sa requête, avec la présentation de l’article que je suis en train d’écrire sur le concours Alkindi. Je précise en indiquant qu’il s’agit d’un concours de mathématiques et cryptographie.

 

Et là! deuxième surprise. Ian McEwan, un écrivain ayant fait des études de littérature, me demande si je connais P vs NP, un problème de la théorie de complexité (informatique théorique), où la question est de savoir si le temps qu’il faut pour trouver la solution d’un problème (P = Polynomial Time) est égal au temps qu’il faut pour vérifier si une proposition est la solution d’un problème (NP = Nondeterministic Polynomial Time). J’en reste donc bouche bée, et répond en balbutiant que je connais en effet ce problème, et le lui explique. C’est donc très rapidement que Ian McEwan a démontré être une personne à la fois charmante et cultivée.

Adrien MATHIEU, 2nde 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.