Ce texte est ressource du thème La formation des jeunes et la démocratie en Afrique

Article: Deux jeunes Africains inventent un savon pour lutter contre le paludisme

 

Cette vidéo est produite par 2iE, l’Institut International d’Ingénierie, de l’Eau et de l’Environnement. Elle présente l’innovation de deux jeunes chercheurs africains pour lutter contre le paludisme et sauver des vies. A travers cette innovation de produit, ces chercheurs diplômés ont répondu à un problème local avec des moyens locaux, sans faire appel à une aide extérieure. Cette lutte représente un réel engagement de la part de la jeunesse africaine, au Burkina Faso.

Le paludisme est une maladie meurtrière, essentiellement présente en Afrique provoquée par des moustiques. De multiples produits ont été inventé afin de lutter contre celle-ci, mais étant trop chers et toxiques, la population africaine n’a pu se les procurer.

Ces deux chercheurs, Moctar Dembélé, originaire du Burkina Faso, et Gérard Niyondiko, originaire du Burundi, ont réussi l’exploit de créer le « Faso Soap », un savon à base d’ingrédients naturels qui repousse les moustiques et coûte uniquement 0,59$. Cette innovation va permettre aux utilisateurs de ne pas être atteints de cette maladie qui cause plus de 300 millions de morts par an et représente la première cause de mort en Afrique Subsaharienne.

Célia, Neela, Aurore, groupe 2

Un Réponse à “Ça mousse en Afrique !”

  1. Matina

    Bonjour Célior,
    Cet article est fort pertinent. En effet, personne ne soupçonnerait qu’il existe un savon si peu onéreux qui puisse prévenir le paludisme. Cependant, le titre de cet article est peu attractif… Pourquoi pas « Ça mousse en Afrique ! »
    Cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *