Ce texte est ressource du thème La formation des jeunes et la démocratie en Afrique

Cette chanteuse est née à Warri, d’un père nigérian et d’une mère allemande. Nneka est un prénom igbo qui vient du peuple Ibo qui vivent dans la partie orientale du Nigeria et qui signifie « la Mère suprême, la Meilleure mère ». Elle est née et a grandi à Warri dans la région du delta du Nigeria. Elle est partie à l’école primaire Delta Steel Company et pour ses études secondaires au Nigerian National Petrolum. Nneka savoure l’expérience du chant dès son plus jeune âge dans son école et la chorale de l’église. Après s’être installée à Hambourg, en Allemagne, elle poursuit une carrière de chanteuse tout en continuant ses études d’anthropologie. Elle passe son temps entre le Nigeria et la ville allemande Hambourg.

Ses paroles reflètent une grande partie de son histoire et de la vie au Nigeria ainsi que du temps qu’elle a passé en Europe. Ses chansons soulignent les problèmes du capitalisme, la pauvreté et la guerre, elles sont souvent chargées de messages moraux et de références bibliques. Dans son album No longer at Ease. Le sujet de la plupart des textes est la politique, le sort des gens du delta du Niger et la corruption dans la patrie de Nneka.

Dans cette chanson Heartbeat elle revendique la douleur qu’endurent les gens de son pays et dénonce les grands de ce monde qui tuent par les guerres et affament les populations par soif d’argent et de pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.