Un texte rédigé par TL de Claude Lebois à St Chamond:

Ce texte est article du thème Pourquoi êtes-vous philosophe ? Le déclic philosophique

Dans la quête d’un monde meilleur, certains hommes se dictent une ligne de conduite. Ils se consacrent entièrement à trouver des solutions pour améliorer la qualité des rapports entre les hommes. Et quel meilleur moyen que la philosophie pour faire passer ses idées ?

       Les philosophes se sont toujours engagés pour défendre des principes fondamentaux tels que la paix, l’égalité, la tolérance … Mais alors doit-on les considérer comme des philosophes ou comme de véritables héros ? Ou bien sont-ils complètement fous de penser qu’ils peuvent changer le monde ?
Car faire évoluer la société n’est pas une tâche facile, les gens ont peur du changement et ont souvent des idées reçues à propos du philosophe, ils le trouvent farfelu et rêveur. D’autant plus que la philosophie n’est pas une science exacte, c’est très subjectif, donc comment réussir à faire adopter une idéologie précise à tout un peuple ? Souvent leurs efforts seront vains. Néanmoins, certains ont eut raison de persévérer et ont énormément contribué à l’amélioration du monde, ils ont transmis et fait adopter leurs idéaux, qui maintenant, sont les piliers de notre monde. Ils auraient très bien pu choisir de rester passifs mais au lieu de ça, ces hommes ont livré une bataille acharnée durant toute leur vie dans l’espoir de changer les choses.

Certains ont réussi ; Rousseau, par exemple, avec Du Contrat Social, écrit en 1762. Il s’appuie sur les notions de liberté, d’égalité et de volonté générale : c’est la volonté de chacun à vouloir le bien pour le monde et lui-même. Rousseau est un des premiers à défendre les principes de la démocratie, notamment la souveraineté du peuple et donc l’égalité du peuple face à l’Etat. Cet ouvrage aura un impact décisif sur les mentalités, on peut penser que ce sera la première porte ouverte à la Révolution de 1789.

En vérité, les philosophes luttent pour un confort universel, ils sont les piliers de la compréhension et de l’amélioration de notre monde

.
Camille
Valentine

Un Réponse à “Philosophes, héros ou barjos?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.