Ce texte est article du thème La Russie de Vladimir Poutine

Poutine, meneur de la Russie, à l’opposé de Gorbatchev, n’est pas apprécié des occidentaux. Celui ci se retourne donc vers l’Asie, notamment la Chine et l’Inde. Si Poutine parvenait a établir un partenariat solide, ce triangle géopolitique serait capable de rivaliser avec le géant américain, les USA. Une entente grandissante entre la Chine et la Russie a été motivé par la politique anglo-américaine d’affrontement militaire et économique. Ce rapprochement n’est pas que stratégique, il est aussi politique, militaire et économique. En effet, les deux géants on lancé conjointement des manœuvres navales inédites en méditerranée, un grand journal Chinois dit : « Malgré leurs différences culturelles, les deux pays sont sur un pied d’égalité, contrairement à la relation de maître à valet qui unit les États-Unis et le Japon ». Ceci illustre parfaitement l’évolution de la relation Chine-Russie ainsi que leur volonté de rivaliser avec les USA.

Quant à la relation Russie-Inde, ces deux états entretiennent de forts liens politiques et militaires, héritage de la guerre froide. Cependant, depuis la fin de l’URSS, leur relation économique on énormément décliné. Ces derniers temps cette relation a fait des siennes : l’Inde a signé d’importants accords dans le domaine de la défense et de l’énergétique avec la Russie, suite à la visite de Vladimir Poutine à Delhi.

Pourrait-on voir réapparaitre le monde séparé en deux blocs comme lors de la guerre froide?

Ce rapprochement Russie-Asie aurait-il pu avoir lieu sans Poutine?

Le trio Russie-Inde-Chine dépassera t-il les États-Unis?

 

 

Clément , Lucas , Mathis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.