Un texte rédigé par 1ères STMG du lycée Louis Aragon

Ce texte est ressource du thème Nouvelles technologies et démocratie

  1. Qu’est-ce que l’e-communication ?
     C’est une forme de communication externe utilisant les outils du Web. Elle permet à l’entreprise une communication plus directe, plus ouverte, plus libre et plus interactive avec ses clients. Elle offre de nouveaux usages en termes de partage de l’information et de collaboration.

Qu’est-ce que les TIC ? : (technologie de l’information et de la communication) Ensemble d’outils et de ressources technologiques permettant de transmettre, enregistrer, créer, partager ou échanger des informations, notamment les ordinateurs, l’internet (sites web, blogs et messagerie électronique), les technologies et appareils de diffusion en direct (radio, télévision et diffusion sur l’internet) et en différé (podcast, lecteurs audio et vidéo et supports d’enregistrement) et la téléphonie (fixe ou mobile, satellite, visioconférence, etc.).

 

2) Quelles formes peut prendre l’e-communication ?  :

L’intranet : c’est un réseau informatique utilisé à l’intérieur d’une entreprise ou de toute autre entité organisationnelle qui utilise les mêmes protocoles qu’Internet

L’extranet : c’est un réseau de télécommunications de type internet conçu pour faciliter les échanges entre une organisation sociale et ses correspondants extérieurs.

Le forum : Sur Internet, espace public virtuel destiné à l’échange de messages sur un thème donné.

Le blog : Site Web sur lequel un internaute tient une chronique personnelle ou consacrée à un sujet particulier.

La messagerie instantanée : Une messagerie instantanée est un petit logiciel ou une application Internet permettant à un internaute connecté de rentrer en temps réel en communication avec des individus faisant partie d’une liste d’amis préétablie.

3) Quels sont les risques de Wikipédia ?

Ce beau projet visant à concentrer en un même site le savoir de l’humanité tout entière, sous la plume de bienfaiteurs bénévoles… et de manipulateurs professionnels, payés à censurer et désinformer. Ils sont discrets, mais ils sont là, et en force : C’est le risque de Wikipédia.

Avantages de Wikipédia sont : La facilité à installer et prise de main rapide, le coût, le moteur de recherche intégré, la structure et la validation de contenu rapide.

 

 

Source : http://www.alexitauzin.com/2013/04/combien-dutilisateurs-de-facebook.html

4) Qu’est-ce qu’un  réseau social professionnel ?

C’ est un réseau social à usage exclusivement professionnel, orienté sur la mise en valeur et les échanges professionnels de ses membres, à la différence des réseaux sociaux grand public comme Facebook. Les plus connus sont Viadeo, LinkedIn et XING.

Source vidéo sur RSE : https://www.youtube.com/watch?v=X6_BTBA4SZQ

5) Quels sont les dangers des réseaux sociaux ?

Les principaux dangers des réseaux sociaux sont : La cyber-intimidation ou cyber-harcèlement : menaces, insultes, rumeurs, photos choquantes ou obscènes. La cyberdépendance appelée aussi cyberaddiction serait un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d’utiliser Internet. Elle se caractérise par l’ensemble des problèmes liés à l’utilisation de l’outil informatique qui auront un effet négatif et destructeur sur l’utilisateur. Le vol de l’identité numérique.

Source : https://blogs.mediapart.fr/edition/lyceennes-lyceens/article/280414/les-dangers-des-reseaux-sociaux

6) Qu’est-ce que la Nétiquette ? 

La nétiquette : c’est une règle informelle, puis une charte qui définit les règles de conduite et de politesse recommandées sur les premiers médias de communication mis à disposition par Internet. Il s’agit de tentatives de formalisation d’un certain contrat social pour l’Internet.

 

 

 

Qu’est-ce que le télétravail ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? 

Télétravail : Le télétravail désigne une organisation du travail qui permet d’exercer une activité en dehors des locaux de son employeur ou de son client grâce aux technologies de l’information et de la communication (Internet, téléphonie mobile, fax, etc.). Le télétravail peut s’effectuer depuis le domicile, un télécentre ou de manière nomade (lieux de travail différents selon l’activité à réaliser).

Avantages :

Le télétravail pour un meilleur train de vie

Le télétravail apporte de multiples avantages aux employés et aux employeurs. Les télétravailleurs sont connus pour être moins stressés. Oui, moins de stress, car ils ont droit à un environnement plus adapté, du point de vue professionnel, familial et personnel. Qui plus est, le fait d’être en télétravail permet de mieux gérer le quotidien. Grâce à la flexibilité, les gens consacrent plus de temps à leurs familles et à leurs passions. Cela leur permet d’avoir un train de vie tranquille et sans stress.

Comme un sentiment de liberté

Le télétravail inspire un réel sentiment de liberté. Le télétravailleur peut s’accorder le droit de dormir une ou deux heures de plus que les autres, de s’installer confortablement devant son ordinateur et de laisser place à une belle journée de travail. Concrètement, l’employé démontre qu’il peut être autonome et productif à la fois. Libre à l’employé de déterminer ses horaires de boulot et d’instaurer son propre plan de travail.

Une culture d’entreprise à privilégier

Le télétravail symbolise un important gain d’argent aux yeux des employeurs. Pour les entreprises, permettre le télétravail aux employés leur fait faire des économies. Nul besoin de payer liés à la location d’un espace de travail, les frais d’entretien et les coûts de transports. Et pendant que la productivité augmente, le taux d’absentéisme, quant à lui, se voit être complètement réduit. Bref, le télétravail est une culture d’entreprise à privilégier, si vous souhaitez faire des économies.

     Inconvénients :

L’employé se sent isolé

L’employé travaillant de chez lui rencontre quelques inconvénients, s’il ne trouve pas un équilibre. Le plus gros désavantage d’être en télétravail est le manque d’interaction. Isolement, manque de confiance et perte d’intérêt peuvent facilement venir envahir le quotidien des télétravailleurs. La possibilité d’acquérir une promotion semble difficile, même si ce n’est pas réellement le cas.

La discipline est de mise

Au tout début, l’employé démontre une attention particulière à son travail. Il prévoit un emploi du temps strict. Une fois habitué, le télétravailleur finit par se lasser et ne respecte plus son propre emploi du temps. Cela affecte malheureusement sa productivité et fait perdre du temps aux deux parties (l’employé et l’employeur).

Supervision difficile de la part des employeurs

L’autre inconvénient de cette délocalisation est l’impossibilité de superviser l’employer. Toutes les communications sont faites en général via l’internet. L’employeur se retrouve dans une situation délicate, où il ne peut faire un suivi convenable sur ses employés et le rendu de leur travail. Impossible de vérifier si l’employé travaille vraiment ou s’il a des problèmes à compléter ses taches. L’esprit d’équipe et les communications se font rares et il est quasiment impossible d’avoir un œil sur tout à la fois.

En quoi les NTIC  ont-elles transformé l’organisation du travail dans les organisations ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.