Un texte rédigé par Terminale ES 1 Algoud Laffemas

Ce texte est article du thème Nouvelles technologies et démocratie

Vous avez dit droit à l’oubli ?

Il existe un droit à l’oubli qui désigne le fait qu’une personne doit pouvoir décider qu’une information relative à son passé sorte de la sphère publique. Or, ce sont les moteurs de recherche comme Google qui choisissent quelles données doivent être supprimées alors que cela devrait dépendre d’un organisme public et indépendant n’ayant pas de but financier.

Consommateur, tu seras

Les datas ou données informatiques de chacun, sont utilisées dans les entreprises afin de mieux cerner les goûts des clients et ainsi adapter leurs produits à de potentiels consommateurs.

Lutte antiterroriste

Dans un autre domaine, Anonymous lance des cyberattaques à l’encontre de la propagande de l’État Islamique. Dans le contexte des attentats de Paris, on se demande si Anonymous ne devrait pas collaborer avec les services de renseignements afin de mener des actions efficaces, qui ne risquent pas d’interférer avec des enquêtes en cours.

Votez pour moi

Les datas sont des outils mobilisables par les hommes politiques : elles peuvent transformer les internautes en « cibles électorales ».

 

Internet reste donc un outil de la démocratie par la circulation rapide de l’information qui permet au citoyen de se tenir informé en temps réel, en consultant différentes sources ; cet outil peut cependant s’avérer nuisible lorsqu’il transforme l’internaute en consommateur ou électeur potentiel et tant qu’un droit à l’oubli ne sera pas clairement établi et respecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.