Ce texte est ressource du thème Pensée ou tactique ? Qu’en est-il de la politique ?

Le terme « république » vient du latin « res publica » qui signifie littéralement « la chose publique ». La République de nos jours n’est pas la même que celle de l’Antiquité : dans notre République, la citoyenneté intègre les hommes, mais également les femmes, tandis que pendant l’Antiquité les citoyens sont uniquement les hommes romains et libres. Parmi eux, on trouve les patriciens (du parti des « optimates ») et les plébéiens (du parti des « populares »). Ceux-ci forment les Comices et élisent annuellement dix tribuns de la plèbe qui peuvent s’opposer aux décisions des magistrats en cas de discrimination envers les plébéiens. Chaque année, ils élisent aussi les magistrats : vingt questeurs qui s’occupent des impôts, quatre édiles qui administrent Rome, deux prêteurs qui rendent la justice et deux consuls qui dirigent l’Etat et l’armée. Tous les cinq ans a lieu l’élection de deux censeurs qui dénombrent les citoyens et recrutent le Sénat composé de 300 membres, anciens magistrats, nommés à vie. Pour conclure, on remarque l’évolution du mot « république », qui serait traduit à l’époque romaine par « l’Etat » ; aujourd’hui sa signification est différente, il désigne le mode de fonctionnement de notre Etat.
Hajer MAARCHA & Lucille PERRAUDIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.