Ce texte est article du thème La formation des jeunes et la démocratie en Afrique

 

Chômage: le cauchemar africain

                                                                     
 

Le début des années 1990 marque l’entrée de l’Afrique dans une nouvelle
vague de transition démocratique. Ce processus a abouti à l’adoption, dans presque tous les pays africains, de nouvelles constitutions consacrant une démocratie dont la reconnaissance du pluralisme, de l’opposition politique ainsi que la proclamation de droits et libertés sont les traits fondamentaux.

Le chômage, un obstacle à la démocratie

L’Afrique est le continent qui regroupe le plus de jeunes au monde (41% de la population a moins de 15 ans ). Ils représentent donc un fort potentiel de prospérité ce qui est un point essentiel pour le développement d’un pays. Cependant ils rencontrent de nombreux problèmes à commencer par le chômage: les jeunes représentent 60% de l’ensemble des chômeurs africains selon la BM. → Plus d’infos ici

Des tensions sociales et politiques

De nombreux étudiants décident donc de poursuivre leurs études et d’exercer ensuite leur métier dans des pays étrangers voir sur d’autres continents. Cela entraîne un exil des travailleurs potentiels et amène une baisse du PIB bloquant ainsi le développement du pays.

Les réactions des populations

En 2012 au Sénégal, pendant les élections présidentielles, le manque d’emploi a incité de nombreux jeunes à manifester dans les rues et à voter pour un nouveau gouvernement. Le chômage des jeunes, 15% au Sénégal, risque d’accroître les violences politiques et sociales . Une enquête a été réalisée en 2011 par la banque mondiale:

Plus d’infos ici

La réaction du gouvernement face aux problèmes

Les gouvernements africains luttent donc contre le chômage. Au Sénégal, le président SALL, en février 2013 lance un programme visant à créer 30 000 emplois d’ici la fin de l’année et éventuellement 300 000 d’ici 2017.

 

Cliquez sur l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.