Vous consultez une publication écrite par : LPO Aragon-Picasso « Exprime-toi! »


Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié Numérique, fake news, modèle économique... L’éternelle crise du journalisme ? - Chose publique 2018

Tous journalistes, tous citoyens? L’impact des réseaux sociaux lors d’une catastrophe naturelle : étude comparée des séismes de Mexico de 1985 et 2017.

Synthèse  rédigée par trois élèves de la 2° 4 ( Eloïse, Léa et Wilma):

Dans un premier temps nous allons évaluer les dégâts sismiques de 1985 et ses conséquences. Dans un second temps, nous allons parler des dégâts sismiques de 2017 et des réseaux sociaux au sein de la catastrophe.

Le séisme de 1985 au Mexique a eu une magnitude de 8.2 sur l’échelle de Richter. Il y a eu plus de 10 000 morts ainsi que de nombreux dégâts matériels, on note notamment la destruction d’un centre médical important entraînant la mort d’ environ 10% des personnes s’y trouvant.

En outre, plus de 150 000 fonctionnaires se retrouvèrent sans locaux, l’économie de la ville fut donc bouleversée, engendrant une crise politique majeure.

Les scandales politico-financiers tournèrent autour de la mise aux normes parasismiques des bâtiments privés et publics car ces règles n’étaient pas toujours respectées et contrôlées à cause de la corruption et du manque d’esprit civique de certains promoteurs et fonctionnaires.

En Septembre 2017 le séisme a atteint une magnitude de 7.1 sur l’échelle de Richter et cela a causé la mort d’environ 500 personnes. De nombreux centres de collectes ont été mis en place un peu partout dans la ville où 2600 sinistrés ont été hébergés.

Les services publics ont été durement touchés avec par exemple plus de 30 % de la capacité totale d’hospitalisation de la ville hors d’usage.

Cependant, la mairie avait renforcé les normes parasismiques depuis 1985 ce qui a limité les dégâts et le séisme n’a pas engendré de crise politique comme en 1985.

Un des facteurs expliquant le fait que le séisme de 2017 ait entraîné une moindre crise politique se trouve notamment dans les réseaux sociaux et l’usage qu’ont su en faire les citoyens.

En septembre 2017, à l’occasion du séisme, beaucoup de citoyens de Mexico sont devenus, comme des journalistes, des acteurs de l’information en utilisant les réseaux sociaux connectés pour participer à la circulation des informations stratégiques sur le séisme. 

Ces réseaux ont été utilisés par les citoyens, les associations et les élus politiques . Les réseaux sociaux comme Facebook et les applications comme WhatsApp,tout comme un ensemble d’outils numériques en ligne, ont permis des élans de solidarité mais aussi une réponse particulièrement organisée des Mexicains, gestion qui avait fait défaut 32 ans plus tôt .

Voici quelques exemples illustrant la façon dont les citoyens ont pris en charge la diffusion d’informations vitales pour la sécurité et les opérations de secours.

Il y a des consignes relayées sur les réseaux sociaux aux participants aux opérations de secours.

Ainsi, Marie le 20 septembre 2017 partage sur le groupe WhatsApp pour les citoyens qui souhaiteraient participer aux recherches d’individus dans les décombres des consignes relatives à l’utilisation et la compréhension des signaux gestuels sur les chantiers de recherche.

Traduction de ces consignes:« Règles que nous devons respecter :

Poing fermé = Silence ;

Paume de la main = Personne ne bouge ;

Index levé = Continuons à travailler ;

Deux paumes de la main = Besoin d’eau ».

Dans la même logique, il y a eu aussi l’utilisation sur Google Map de la cartographie participative : une carte collaborative a ainsi été réalisée afin de permettre la diffusion d’informations sur la localisation des destructions, des dommages, mais aussi des besoins en tout genre, des centres de soins, de ravitaillement, d’accueil et d’hébergement, à l’échelle de Mexico, et dans toutes les zones touchées dans les États de Morelos, Puebla et de Mexico.

Enfin, Le hashtag #Revisamigrieta sur Twitter a permis à des ingénieurs spécialisés en construction d’offrir leur service pour évaluer l’état des immeubles.

 

Le président mexicain a également passé des messages à travers Twitter disant « j’ai ordonné l’évacuation des hôpitaux endommagés et le transfert des patients » ce qui montre que le président est concerné par le séisme.

La diffusion de vidéos amateurs filmées avec des smartphones puis postées sur le net par puis retransmises en partie par des chaînes de télévision d’informations en continu a accru la prise de conscience de la catastrophe par les citoyens.

En conclusion, il apparaît qu’avec le net et les réseaux sociaux , les citoyens trouvent des outils de communication leur permettant d’endosser plusieurs rôles: celui de journaliste reporter de terrain qui dans un contexte comme celui d’une catastrophe naturelle diffuse à grande vitesse des images et des informations mais aussi celui de citoyen actif qui prend part directement ou indirectement à des opérations de recherche, de sauvetage , de solidarité .

Ressources utilisées

Au sujet du Séisme de Mexico de 1985 :

Jean Miot, Article paru dans Le Figaro du 21 septembre 1985,

URL :http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2017/09/20/26010-20170920ARTFIG00117-seisme-au-mexique-10000-morts-le-19-septembre-1985.php

Au sujet du Séisme de Mexico de 2017 :

ARTICLE SÉLECTIONNÉ DANS LA MATINALE DU 19/09/2017Le Monde.fr avec AFP, AP et Reuters

URL:https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/09/19/un-seisme-de-magnitude-7-1-au-mexique_5188049_3222.html

– Emmanuelle Steels , Le Mexique touché par un violent séisme, plus de 200 morts, Libération , 19 Septembre 2017

URL:https://www.liberation.fr/planete/2017/09/19/le-mexique-touche-par-un-violent-seisme-plus-de-200-morts_1597564

-Vidéo filméepar plusieurs mexicains présent lors du séisme ; aucun nom d’auteur le 20/09/2017:

URL:https://www.lemonde.fr/ameriques/video/2017/09/20/seisme-au-mexique-les-images-filmees-par-les-habitants-pendant-les-secousses_5188479_3222.html

Sur l’étude comparée des deux séismes

Jean-François Valette,« Regards sur le séisme de Mexico de septembre 2017 : permanences et décalages par rapport à la catastrophe de 1985 », EchoGéo [En ligne], Sur le Vif, mis en ligne le 14 mai 2018.

URL :http://journals.openedition.org/echogeo/15296

Sur les documents élaborés par des citoyens de Mexico et mis en ligne sur les réseaux sociaux:

-Adresse URL d’une carte collaborative placée sur Google Map:

https://www.google.com/maps/d/viewermid=13B_gbt3e5RWk_6xQoQ15xxhGOFs&ll=1

-Vidéo filméepar plusieurs mexicains présent lors du séisme ; aucun nom d’auteur le 20/09/2017:

URL:https://www.lemonde.fr/ameriques/video/2017/09/20/seisme-au-mexique-les-images-filmees-par-les-habitants-pendant-lessecousses_5188479_3222.html

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information