Vous consultez une publication écrite par : Lycée Claude Lebois – T6L


L’homoparentalité fait débat !

Cette publication est un article concernant les recherches sur le thème lié La société est-elle toujours en avance sur son droit ? Grand entretien Christiane Taubira - Chose publique 2018

Depuis Mai 2013, « le mariage pour tous » est autorisé en France, il a engendré beaucoup de débats et de divergences entre les citoyens. Des questions se sont aussi posées quant à l’adoption dans les couples homosexuels et l’éducation de leurs enfants.

Faut-il revenir sur le « mariage pour tous » ?

Plusieurs années après les grandes manifestations contre la loi Taubira, le « mariage pour tous  » reste une question où une majorité d’électeurs souhaite une réécriture de la loi, notamment sur la question de l’adoption. Le journal La Croix affirme que le mouvement contre le mariage gay a laissé des traces et que les opinions sur le sujet, principalement à droite sont plus contrastées. Toujours d’après le journal La Croix, un sondage dévoile que deux tiers des personnes comptant aller voter, 28% souhaiteraient une remise en cause complète de la loi Taubira et 40% souhaiteraient la suppression de la possibilité d’adoption. Le journal continue en expliquant que même si une grande partie des électeurs est pour le mariage gay, mais reste opposée à l’adoption.

Les anti-mariage gay pris de court par la majorité et l’avancement du projet de la loi Taubira

Nicolas Chapuis, Stéphanie Le Bars, Aurélie M’Bera Les anti-mariages gay pris de court par la majorité (Le monde, n°21224, 14 avril 2013)

L’avancement de la loi a entraîné les opposants à manifester plus tôt pour réagir. Même après quelques semaines de débats, il n’y a pas vraiment eu de modification de la loi. La principale retouche concerne la question du nom de famille  pour les enfants. Il y a également une autre modification qui a conduit le Sénat à obliger les unions départementales à reconnaître les associations familiales : les familles homoparentales, les homosexuels ou les personnes pacsées. Enfin, il y a une disposition  dans le code du travail par laquelle les homosexuels mariés ou pacsés peuvent refuser une mutation dans un pays homophobe. Il n’y a pas eu de divergences quant à ce projet de loi.  Mais cette loi a bouleversé le calendrier parlementaire, ce qui lui a valu quelques reproches de la part des opposants.

 Les couples homoparentaux reviennent sur leur parcours du combattant.

C’est une interview de Francis et Eric Leveau-Etcheverria sur l’adoption de leur fils Arsène. Ils parlent d’une procédure qui a duré 10 ans et 3 livrets de famille , un pour l’adoption de Arsène par Eric Leveau, un deuxième pour son mariage avec Francis Etcheverria et ils en attendent un troisième.

Les attentes envers les enfants des couples homoparentales sont plus élevées que dans les couples hétéroparentales  pour éviter les discriminations dues à l’homosexualité de leurs parents. C ‘est ce que raconte  ce couple dans la vidéo.

 

 

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>