Vous consultez une publication écrite par : Lycée Cité internationale – Module Sciences Po 1ères


Les Remèdes contre l’Infocalypse” , vraiment ?

Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié Numérique, fake news, modèle économique... L’éternelle crise du journalisme ? - Chose publique 2018

Dans  le Courrier International n°1451 l’article de Aviv Ovadya, publié le 22 Février 2018, intitulé : “Les Remèdes contre l’Infocalypse” l’auteur nous met directement dans le vif du sujet et répète sans cesse que “si nous ne prenons pas immédiatement de mesures nous allons souffrir d’un effondrement catastrophique du marché et des échanges des idées.” Il nous parle des “progrès en matière de technologies.” où il fournit des exemples de vidéos réalisées de toutes pièces, comme une fausse vidéo d’un dirigeant qui ordonne une frappe nucléaire mais omet la source de cette vidéo. Mais là n’est pas le plus frappant.

 

“Remèdes”?

Tout au long du texte, l’auteur nous parle sans cesse de “remèdes”, comme indique le titre, contre cette catastrophe informatique, mais ne donne jamais d’exemples concrets. Certes, Aviv nous indique que “l’industrie, la société civile et les gouvernements doivent investir massivement, afin de bien comprendre les menaces qui pèsent sur notre système informatique” mais nous donne un seul exemple, qui est selon lui, “particulièrement prometteur” un outil, qu’il ne cite jamais, qui lui a “permis de déterminer qu’une part importante des informations les plus lues sur les réseaux sociaux ou en ligne par le biais de réseaux sociaux étaient inexactes ou trompeuses”. Dès lors, Aviv commence la présentation de solutions qu’il ne nous détaille pas. Il propose “un accès à de meilleures données, un travail de pédagogie auprès du public pour l’aider à affiner son jugement.” Mais en tant que lecteurs, nous voulons savoir comment ce travail pédagogique peut être mis en place. Ne serait-ce que par le biais d’un festival autour ce thème, une conférence auprès des plus jeunes dans les établissements?

 

L’Iceberg des fake news

Les exemples, abstraits et vagues, aboutissent à un détachement de ce qui devait nous montrer “l’infocalypse”. Aviv se contente de pointer du doigt les changements dans le futur à l’échelle de l’Etat, mais qu’advint-il à nous, lecteurs? Que pouvons nous faire ?

Quand Aviv en vient à la question des réseaux sociaux, un souffle de soulagement nous parcourt, va-t-il enfin parler des changements à notre petite échelle? Mais encore une fois, “ce problème” se trouve “au niveau des médias et des réseaux sociaux.” Ainsi, il nous précise qu’il faut revoir l’algorithme de Facebook ce qui, pour une fois, nous donne une idée plus précise des changements à effectuer pour remédier à ce problème. Et enfin, il conclut en disant que “ces propositions ne sont que la partie visible de l’Iceberg”. Nous voyons plutôt son article comme le Titanic des propositions qui s’entrechoquent avec l’Iceberg des Fake news. Et nous vous laissons deviner lequel des deux coulent.

 

Notre génération, une génération de changements

En tant que lecteurs nous aurions souhaité avoir des solutions concrètes contre ces fake news qui nous envahissent. Grâce à cet article avec ce titre accrocheur qui nous promet de nous vendre des “remèdes contre ‘infocalypse”, nous pensions trouver notre festin, mais c’est avec le ventre vide qu’on repart. Alors qu’il n’y a pas de solutions dans cet article, on remarque qu’il y a un effort à l’échelle mondiale pour trouver des solutions aux fake news. Les gouvernements, ainsi que les réseaux sociaux luttent contre les fake news avec différentes initiatives, mais il faudrait commencer avec les enfants.  Ils vivent et grandissent avec les réseaux sociaux, et si on ne les éduque pas à contrer les fausses informations, les futures générations vivront parmi une société où on ne peut pas décerner le vrai du faux.

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>