Vous consultez une publication écrite par : Lycée Marie Reynoard – Terminale ES


Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié Ce que la question migratoire fait à la démocratie - Chose publique 2018

L’apport culturel des migrants en France.

Depuis une dizaine d’années , malgré des polémiques causées par les crises migratoires, ces migrants ont eu un impact important dans les domaines du sport, de la culture et de l’économie au sein de la démocratie française.

Ce que l’équipe de France doit à ses migrants.

Après la victoire en coupe du monde de 2018, le « PEUPLE FRANÇAIS » s’interroge sur les origines de ses joueurs qualifié de «  Black, Blanc, Beur ». Ce slogan fait référence à la diversité des racines des joueurs français. C’est à partir des années 80 que la part des « Européens d’Afrique » a globalement augmenté dans le milieu sportif. Aujourd’hui, au sein l’équipe de France on compte plus de 15 joueurs ayant la double nationalités ou d’origine étrangère soit plus de 65 % de l’effectif. L’émigration dans le domaine sportif a permis à la France de s’immiscer parmi les meilleures nations du monde. La victoire en coupe du monde de 2018 en Russie illustre bien ce mouvement de vague de migration qui enrichi une nation.

Un apport culturel venu d’ailleurs

 

De nombreux migrants apportent aussi un enrichissement culturel en devenant artiste (musicien, écrivain…) après leur arrivée en France comme le rappeur Youssoupha Mabiki, né le 29 août 1979 à Kinshasa, au Congo.

Il obtiendra la meilleure note à l’oral de français de l’académie de Versailles, une des plus grande académie de France. Par la suite, il amène une nouvelle variété à la musique française. Comme lui, beaucoup d’artistes ont implantés leur culture musicale, par exemple l’Afrotrapen France et cela reste imprégné dans les esprits français à travers les années.

Une économie soutenue par ces migrations

 

Du fait du vieillissement de la population française et de l’augmentation de la consommation de soins, la France est confrontée à une pénurie de médecins. Cette pénurie est aussi une conséquence du numerus clausus. La France lutte contre ce manque en embauchant notamment des médecins d’Afrique de l’ouest. Ils travaillent sous tutelle le temps de leur régularisation et occupent des postes d’internes, praticiens… Aujourd’hui, ces migrants professionnels sont plus de 11 000 à travailler avec un diplôme hors union européenne au même titre que des médecins français. Avec le film «  Bienvenue à Marly-Gomont » nous pouvons suivre la vie d’une famille congolaise dont le père est médecin :

 

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information