Vous consultez une publication écrite par : Lycée René Cassin – 2°4 de La Plata – SES


Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié La société est-elle toujours en avance sur son droit ? Grand entretien Christiane Taubira - Chose publique 2018

LA PEINE DE MORT :

EN FRANCE :

La peine de mort est pratiquée en France depuis l’époque gauloise où les condamnés étaient jetés du haut des falaises. En 1791, les premières questions concernant l’abolition de la peine de mort sont soulevées. Mais cette requête n’est pas acceptée néanmoins la torture est interdite. C’est en 1981, le 31 août, que le projet de l’abolition de la peine de mort est proposé à l’Assemblée nationale par Robert Badinter. Il fut Ministre de la justice (Garde des seaux) et Président du Conseil constitutionnel (1986-1995) . Il est désormais avocat, juriste, essayiste (auteur d’essais littéraires) et homme politique français.

Le 18 septembre 1981, la loi abolissant la peine de mort est votée (369 voix contre 113 voix).

DANS LES AUTRES PAYS :

Malgré le fait que la peine de mort fut abolie en France, d’autres pays continuent de la pratiquer notamment l’Arabie Saoudite, le Japon, l’Irak, l’Inde mais aussi certains états des États-Unis d’Amérique. En 2015, 30 états sur 50 pratiquaient la peine de mort, en 2018, 27 états la pratiquent encore.

Dans ces états, la loi concernant la peine de mort reste inscrite, elle est appliquée en fonction des crimes ( si un prisonnier à perpétuité commet un meurtre, l’infanticide (meurtre d’enfant)…) mais aussi pour les militaires commentant un meurtre.

LA LUTTE POUR L’ABOLITION :

En effet, pour l’obtention de l’abolition de la peine de mort, certaines associations et organisations importantes se sont impliquées comme la NCADP (La coalition nationale pour l’abolition de la peine de mort) ou encore Amnesty international.

      

Selon les continents cette lutte n’a pas été menée pour les mêmes raisons. En Europe, il s’agit d’une abolition d’ordre moral. Cela signifie que les gens jugent ça inhumain, immoral. Des écrivains comme Victor Hugo se battent aussi pour l’abolition notamment en écrivant certaines œuvres comme Le Dernier jour d’un condamné ou encore La peine de  mort. Aux États-Unis, la cause de cette lutte est la défaillance du système judiciaire américain suite à des condamnations à tord.

LES TECHNIQUES D’EXÉCUTIONS :

Selon les époques les techniques d’exécutions sont différentes, elles ont évolué :

– époque gauloise : jetée du haut des falaises.

– époque gallo-romaine : crucifixion, dévoré ou encore décapité.

– Ancien Régime : pendaison, décapitation, bûcher, roue, huile bouillante, écartèlement, guillotine.

                                 

 

– XIXème siècle : chaise électrique, lapidation (se faire jeter des pierres dessus) , injection.

Chaise électrique

– Xxème siècle: létale, chambre à gaz, armes à feu.

Dans les autres pays, d’autres techniques persistent, en Occident, les condamnés peuvent être écrasés par un éléphant , dévorés par d’autres animaux (ex : lion), égorgés, empoisonnés…

Une méthode vient encore d’être inventée dans l’état de Oklahoma aux États-Unis, il s’agit de l’inhalation forcée d’azote qui provoque le décès par hypoxie (raréfaction d’oxygène).

Pour plus d’informations, vous pouvez vous diriger vers les liens ci-dessous:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peine_de_mort

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ezexalead/search?SearchText=La+peine+de+mort&cat%5BGroupeThematique%5D=&n=slDocFrancaise

https://www.20minutes.fr/monde/579379-20100618-peine-mort-methodes-plus-moins-douloureuses

Victor Hugo, La peine de mort

Victor Hugo, Le Dernier jour d’un condamné

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information