Vous consultez une publication écrite par : Lycée Pierre Beghin – TLE ES1


Isabelle COUTANT, Les migrants en bas de chez soi

Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié Ce que la question migratoire fait à la démocratie - Chose publique 2018

Isabelle COUTANT étudie les transformations des classes populaires (à partir d’enquêtes ethnographiques)

Elle s’intéresse plus spécifiquement aux relations que ces catégories entretiennent avec diverses institutions (justice, travail social).

Elle a d’abord été assez réticente, quand celle-ci découvre, en juillet 2015, que 150 migrants occupent le lycée désaffecté, tout près de chez elle, dans le XIXe arrondissement de Paris.

Très vite, la solidarité des riverains s’organise : Isabelle Coutant distribue des dons, parle avec les réfugiés.

 

Enjeux locaux :

Quartier délaissé : uniquement des logements sociaux etc

Tensions dans le quartier : classes populaires dans les quartiers difficiles, les groupes de pairs avec leur « culture de rue » appuyée par la précarisation scolaire

Solidarité et tensions, des incompréhensions entre les migrants très politisés (tenant des discours anticolonialistes) et la partie des riverains plus pragmatiques

Quartier avec une population mixte, parents ou grands-parents venus eux-mêmes de l’étranger ressentent de la compassion et font preuve de solidarité

Les institutions socio-éducatives jouent donc un rôle de transition, d’acculturation : les deux cotés étudiés pour rendre compte du travail de traduction opéré par divers agents d’encadrement

Le bâtiment a été transformé : les murs ont été repeints, les sols humides couverts de matelas sont devenus des chambres propres de deux, trois ou quatre lits, avec une armoire pour chacun, chauffées, éclairées

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>