Vous consultez une publication écrite par : Lycée René Cassin – 2°4 de La Plata – SES


Cette publication est une ressource concernant les recherches sur le thème lié La société est-elle toujours en avance sur son droit ? Grand entretien Christiane Taubira - Chose publique 2018

 

L’histoire de l’homosexualité, en bref :

  • Dès 1980 l’homosexualité est reconnue comme légale en France. Mais l’existence du couple de personne de même sexe n’est reconnue que depuis le PACS en 1999. Après cette reconnaissance les personnes homosexuelles ont voulues obtenir l’accès au mariage. Beaucoup d’actions on été menées pour y accéder, et de nombreuses associations LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transsexuels) se sont manifestées. Après l’élection de François Hollande en 2012, c’était le début de la fin d’un long combat qui commençait, pour les homosexuels désireux de se marier.

 

Le combat pour le mariage pour tous :

  • En janvier 2012, François Hollande alors en pleine campagne d’élections s’engage à ouvrir le mariage pour tous. En novembre de la même année Christiane Taubira (à ce moment là, ministre de la justice) présente le projet de loi au Conseil des Ministres. Ce n’est que cinq mois plus tard en avril 2013 que le parlement adopte enfin la loi autorisant le mariage homosexuel (avec 331 votes pour, 225 contre et 10 votes blancs) qui sera promulguée un mois plus tard, notant ainsi dans l’article 143 du Code Civil « Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe. » Et c’est le 27 mai de cette même année, que le premier mariage homosexuel sera célébré.

 

Les conséquences de la loi :

  • En 2013, la France est le 9e pays en Europe et le 14e pays dans le monde à ouvrir le mariage homosexuel. (Les premiers pays à avoir autorisés la loi étant : les Pays bas en 2001, la Belgique et l’Ontario en 2003.) Cette loi à réveillé un secteur « familialiste, traditionaliste, religieux », notamment l’association « La Manif pour tous », fondée en 2012 par Frigide Barjot, Albéric Dumont et Ludovine de La Rochère pour s’opposer à la loi autorisant le mariage entre deux personnes de même sexe. L’homophobie s’est répandue rapidement, mais à été de courte durée, car une enquête effectuée en France après l’élection de la loi à démontré que plus de français étaient favorable au mariage homosexuel que contre. Aujourd’hui les gens passent peu à peu à l’idée que l’homosexualité est une orientation sexuelle normale et n’est plus considérée comme une maladie comme ça le fût auparavant.

 

L’aboutissement d’une loi est le début d’un nouveau combat :

  • La « loi Taubira » à permis l’accès au mariage à des milliers de personnes. En 2014 les mariages homosexuels représentaient déjà 4% de l’ensemble des mariages. En cinq ans, 40 000 mariages homosexuels on été célébrés en France. C’est une grande avancé pour l’égalité, le partage et l’étendue des libertés. Et aujourd’hui le débat en faveur des droits des homosexuels continue avec la question de la PMA et de la GPA, car les homosexuels ont accès au mariage mais ils n’ont pas encore tous les droits dont disposent les couples hétérosexuels.

 

Grâce à notre enquête nous avons pu remarquer que, sur ce sujet, la société n’est pas en avance sur son droit; car le fait d’avoir des sentiments pour une personne de même sexe existe depuis longtemps mais n’est reconnu et légalisé que depuis peu.

Pour écrire cet article nous nous sommes aidé des sources suivantes : Presse / radio / TV / site d’information