Pourquoi la jeunesse est-elle plus impliquée dans les enjeux environnementaux de nos jours?

Ceci est une ressource. Par Terminales ES 2 / Lycée Marie Reynoard / Villard-Bonnot

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


Un rond représentant notre planète avec un sablier à l’intérieur pour illustrer le temps qui passe , que le temps est compter : la signification de leur symbole.

 

 

LES SCIENTIFIQUES SONT TRÈS CLAIRS , IL NE RESTE QUE 2 ANS POUR AGIR AVANT D’ARRIVER À UN POINT DE NON RETOUR !

 

Le réchauffement climatique est un problème majeur posé à l’humanité toute entière. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ne cessent d’augmenter, les calottes glaciaires fondent. De plus, les catastrophes climatiques se font plus fréquentes, plus intenses.

Les écosystèmes sont menacés. Notre planète se dérègle, et l’être humain est responsable, les scientifiques sont unanimes.Le réchauffement climatique accroît le rythme et la fréquence des phénomènes naturels dévastateurs, qu’il s’agisse des inondations, des tempêtes et des typhons qui balaient tout sur leur passage, des feux de forêts qui menacent les habitations et les écosystèmes, ou encore des sécheresses.

Des centaines de milliers de jeunes ont manifesté, à travers le monde pour ce qu’on appel « grève pour le climat »,encourager par la jeune Suédoise Greta Thunberg icône de ces mobilisations de masses.En effet, tous boycottent les salles de classe pour appeler les adultes à agir contre le réchauffement climatique.Puisque le but de ces manifestations est destiné à faire monter la pression sur les décideurs politiques et les entreprises, pour qu’ils prennent des mesures drastiques pour souligner l’envol des températures provoqué par les activités humaines.

DE PLUS EN PLUS DE JEUNES ADOPTENT LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE?

 

Néanmoins, un mouvement s’est diffusé dans le monde et prend de plus en plus d’envergure : en France il y a quelques mois seulement, le 24 mars lors de leur « déclaration de rébellion », le mouvement britannique Extinction Rébellion a su depuis se distinguer.

C’est un mouvement social écologiste qui revendique la désobéissance civile en s’appuyant sur des actions non violentes afin d’inciter le gouvernement à agir contre le changement climatique et ses conséquences. Faux sang déversé, mer de déchets, cercueils déambulant dans les rues… Ses actions sont régulièrement relayées dans les médias sans être vraiment incarnées par des personnalités fortes.

Dimanche 28 juillet, des militants ont bloqué à vélo le périphérique parisien. « On est juste des gens normaux qui avons peur pour la suite et nous sommes déterminés à forcer les gens qui ont les clés du pouvoir à agir », affirme Claire Lejeune, 24 ans, présente dans leurs rangs depuis les débuts.

 

One thought on “Pourquoi la jeunesse est-elle plus impliquée dans les enjeux environnementaux de nos jours?”

  • L'équipe des médiations says:

    Chers élèves du Lycée Claude Lebois,

    Bravo pour cette 1ère ressource, est-elle votre propre production? Et en France, combien de jeunes se sont mobilisés pour manifester leur désir d’agir?
    Pourriez-vous l’illustrer en dessin, graphique ou photographie?

    A bientôt pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>