Écrit en rapport avec Mode d'emploi 2014, RESSOURCES, Réagir à chaud - le temps réel

La justice des mineurs et des adultes n’est pas la même.

I.Justice pour mineurs et majeurs, des différences ?

En effet, c’est un juge des enfants qui prend la décision judiciaire dans le cas du jugement d’un mineur. Deux avis s’opposent sur la question «Comment juger les mineurs ?», l’un qui défend la minorité des délinquants alors que l’autre prône qu’avoir la majorité ou non ne devrait pas influencer le jugement. Effectivement, les chiffres de mineurs placés en justice selon le site internet du ministère de la Justice s’élèvent à 383 000 par an. Cette question se pose d’autant plus que «six mineurs sur dix récidivent trois ans» après leur délit .

 

Shutterstock-Taurus

 

II. La récidive à tout âge

Un délinquant, majeur ou mineur, qui commet un délit dans les cinq ans qui suivent la condamnation est dans une situation de récidive. La récidive est plus importante en situation de délit, en effet l’INSEE annonce qu’ «un condamné jugé dangereux pour la société et condamné à une peine lourde, aura plus de risques de récidiver qu’un condamné jugé moins dangereux et bénéficiant donc d’une peine plus légère» .

Face à cette situation, on se demande alors :
Quelles mesures la justice devrait-elle prendre pour diminuer ces récidives ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *