Les nouvelles formes de conflits et de cohésion

Ceci est un article. Par Terminales ES 2 / Lycée Marie Reynoard / Villard-Bonnot

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


Les nouvelles formes de conflits au sein de la société

Dans cet article, nous allons nous demander comment les conflits sociaux ont évolués. Mais nous nous interrogerons aussi sur l’impact de ceux-ci au sein de la cohésion social.

 

De nouvelles demandes

Depuis quelques années nous assistons à une mutation des formes de conflits. D’une part les français ont plus de revendications qu’auparavant et d’autres part il semble y avoir d’avantage de violence. En effet d’après nos recherches il semble que les français aient plus de revendications et/ou que celles-ci aient changées par exemple il y ai un essor sur les revendications concernant l’égalité des sexes, tandis que d’autres revendications portent sur les conditions de travail et les revenus. Ont peut associer cela au fait qu’il y a eu un enrichissement culturel avec un meilleur l’accès à l’éducation par exemple. Et une population plus  éduquée tend vers l’atteinte d’une perfection que la majeure partie d’elle se représente. De fait la population se bat pour l’obtenir.

 

L’expression des conflits

Il y a également des changements dans l’expression des conflits. Par exemple il y a plus de violence, les marches pacifiques ont aujourd’hui un visage un peu différent puisqu’elles comptent dans leurs rangs des personnes qui s’expriment au travers de la violence (agressions ou détériorations de biens avec des individu comme les Black Bloc et les anarchistes). Bien que depuis toujours la violence est présente dans certains conflits, on peu dire qu’elle est différente de nos jours. En effet la violence au sein des confits se déclarait surtout entre les manifestants et les forces de l’ordre. Mais aujourd’hui bien que celle ci soient toujours présente, la violence envers les biens et notamment les biens publics se développe.

Vidéo Youtube Manifestation pacifique

 

 

 

 

 

Vidéo Youtube manifestation violente

 

 

 

Une hausse de l’éducation

De plus la transmissions de idées ce fait plus rapidement. Grâce à l’éducation mais aussi grâce au progrès technique ( médias, réseaux sociaux, journaux, télé, radio …). La population touchée est elle aussi plus grande. Notamment avec l’arrivée de la classe moyenne et  des adolescents dans les manifestations. Nous remarquons également qu’il y a d’avantage de défiance envers les experts ce qui fragilise l’action publique et contribue à augmenter la fracture social.

 

Les effets sur la cohésion sociale

La multiplication des conflits fragilise la cohésion sociale. Elle permet d’unir les gens de les faire se sentir appartenir à un même groupe. Or tout le monde ne se retrouvent pas dans les conflits ce qui est normal. En effet, tout le monde ne peut pas être d’accord sur tout. De fait, la cohésion sociale se fragilise ce qui augmente encore le risque de multiplications de conflits. Ceux-ci pourraient bien se dérouler entre classe plutôt que dans un but comment d’amélioration des conditions de vie et des droit …

En définitive la cohésion sociale est très fragile. Une petite tension peut avoir de grands effets sur celle-ci.

Ressource-s liée-s à l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>