Le Décodex, un outil de vérification de l’information

Ceci est une ressource. Par Les 1Gnieux 2 JPS / Lycée Jean-Paul-Sartre / Bron

Projet : Le bureau des idées / Mode d'emploi lycées


Le Décodex, un outil de vérification de l’information

Depuis 2009, avec la création des Décodeurs, les journalistes du Monde analysent les différentes informations qui circulent sur la toile, puis apportent des précisions à celles-ci dans le but de les rendre plus fiables. Mais les informations sont si nombreuses qu’il est impossible de toutes les traiter. C’est pour cette raison que le Monde a mis en place Le Décodex, un système de « fact-checking » qui permet de vérifier plus facilement une information.

Cet outil est utile dans diverses situations.

Tout d’abord Le Décodex permet d’avertir le lecteur sur les différents sites connus pour relayer de fausses informations. Il peut aussi l’aider à dissocier les sites « décalés » des sites « qui se veulent informatifs ». Les journalistes du Monde ne peuvent pas faire un article à chaque publication du journal Gorafi. Ce dernier a une visée satirique et non pas informative, les articles qu’il publie comportent donc des informations détournées. Ainsi, pour éviter que le lecteur ne prenne ses informations au premier degré, le site Gorafi est répertorié dans le Décodex comme satirique. De plus, ce projet permet d’informer le lecteur lorsqu’il se trouve face à un site de désinformation. C’est le cas avec « ivg.net », qui se présente comme un site scientifique alors même qu’il appartient à militants anti-IVG qui s’en servent pour propager leur idéologie.

De plus, ce projet permet de déceler des sites malveillants qui usurpent les noms d’autres, plus connus et fiables. Ce fut notamment le cas pour le site abcnews.co qui reprend le nom d’un site satirique qui lui, détourne les informations délivrées par le réseau de télévision ABC. Le site usurpateur n’est en rien satirique, et a, plusieurs fois, publié des « fake news », fausses informations. Les décodeurs sont allés implanter un « bot » à Facebook ce qui permet aux utilisateurs de s’adresser à un robot en ligne qui vérifie les informations relayées sur le réseau social.

Le Décodex n’a pas pour but de censurer certains sites. Aussi, son seul objectif est d’informer le lecteur sur la fiabilité des informations divulguées sur ceux-ci.

Notre avis :

Notre avis sur le Décodex est plutôt mitigé. D’une part, nous pensons que c’est un outil qui peut s’avérer très utile au quotidien. En effet, à travers les réseaux sociaux nous sommes confrontés à une importante quantité d’informations, plus ou moins fiables. Parmi ce flux d’informations, il est difficile, surtout à nos âges, de desceller le vrai du faux. L’information peut être détournée et orientée, ce qui biaise notre opinion sur celle-ci. D’autre part, comme Manuel Cervera-Marzal le souligne dans son ouvrage Post Vérité, on peut remettre en question la légitimité du journal Le Monde (qui est tenu par des actionnaires privés) à déterminer la fiabilité d’autres journaux. Ainsi, cet outil est intéressant à titre indicatif mais il ne délivre pas de vérités incontestables.

Les ingénieux Agathe, Camille, Louna et Nicolas

Origine de la ressource :
Presse/Radio/Site info/TV

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/01/23/le-decodex-un-premier-premier-pas-vers-la-verification-de-masse-de-l-information_5067709_4355770.html

Article lié :
(Re)faire société : Post-vérité, un danger pour la société ?

Mots-clés : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>