Écrit en rapport avec Mode d'emploi 2014, RESSOURCES, Vivre dans une société plurielle

La méditation bouddhique est une pratique mentale, relaxante, rigoureuse et également postural. Beaucoup pensent que le bouddhisme se pratique à chaque instant de la vie, mais ils existent de sortes de pratique du bouddhisme selon s’il est considéré comme religion, ou philosophie. (Le débat ne sera certainement jamais conclus). La distinction se fait entre les pratiques strictes, qui sont les méditations bouddhiques ; et la pratique général.

 

 

Faire la différence entre ces deux types de pratiques n’a pas toujours été un jeu d’enfant. Certaines pratiques prétendent à une rigueur.

Samtha Bhavana : Lle développement de la tranquillité, de profonds niveaux de concentration. Elle vise également le développement de la bienveillance, de la compassion et du détachement. Ainsi, le développement d’un sentiment d’amour détaché envers chaque être. La concentration basée sur la respiration. L’anapanasati est cependant parfois employée en vue de la pratique de vipassana.

Vipassana Bhavana :La pratique formelle d’une introspection, est parfois décrite selon un ensemble de 18 contemplations, comme la contemplation de l’impermanence. Dans la poursuite « Nibana », elle mène à la réalisation de l’état d’aharant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.