Écrit en rapport avec Mode d'emploi 2014, ARTICLE, Réagir à chaud - le temps réel

La société ? Beaucoup trop de préjugés ! Que ce soit face à différentes catégories sociales, différentes races, ou même différents comportements. Cependant il est clair que les mineurs ne font rien pour montrer une bonne image d’eux mêmes, et banalisent la délinquance juvénile qui est en pleine progression. En effet, de 1996 à 2011 on remarque en France une hausse constante de 140000 à 205000 jeunes mis en cause dans des affaires de délinquance, soit une hausse de 50% en 16 ans

D’après l’Observatoire de la Jeunesse


Les principaux délits recensés en majorité chez les jeunes sont les atteintes aux biens, les vols recels, les dégradations, les trafics de stupéfiants (car les jeunes sont souvent attirés par l’argent facile), et les violences aux personnes. Il est certains que beaucoup d’enfants se retrouvent à la brigade des mineurs pour des violences sexuelles… Les jeunes ont un réel problème de prise de conscience pour ce qui est légal de faire ou non, avec des enfants de plus en plus jeunes.

jeunes 2

Mais non ! Un   mineur n’est pas obligé de devenir un majeur délinquant (70% ne sont pas récidivistes) certains continuent après leur majorité mais sur un temps déterminé.

Certains hommes politiques estiment que les mineurs bénéficient d’une impunité complète après leur majorité. Ainsi ces jeunes peuvent continuer a commettre des délits car leurs vandalismes seront effacés de leur casier judicaire après leur majorité. Ce qui généralement les pousse à récidiver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.