Graines de Lecteurs – Ecrits d’élèves – Avec Brigitte Smadja – Collège Clémenceau – Avec Mme Chatry

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de lecteurs AIR CM / 6e


Mme Chatry du Collège Clémenceau, vous invite à découvrir lire les petites histoires de ses élèves 6ème 5, qu’ils ont écrit en plus de celles écrites en binôme avec les élèves de Mme Paysson à l’Ecole Gilbert Dru. Les élèves se sont inspiré des livres de Brigitte Smadja.

Ces textes ont été écrits en partie en situation de confinement, bravo aux élèves, aux parents, ainsi qu’aux équipes enseignantes encadrant le projet!

Bonne lecture!

 

Fictionnaire

 

Rideauphin : n.m. vient du latin vulgaire ridalphinum

Rideau imperméable en peau de dauphin.

Expression : Sentir le rideauphin = sentir mauvais

Dérivé : Existe aussi des ridorades qui sentent encore plus fort.

Céréalpaga : n.f. Vient du latin Ceres(déesse des moissons) et alpagum : Plante céréalière qui pousse sur les hauts plateaux d’Amérique centrale. Recherchée pour ses fibres extrêmement douces, roses et sucrées.

Expression :appétissante comme une céralpaga ; douceur d’une céréalpaga.

Dérivé :son cousin nettement plus dangereux et piquant : le céréaligator.

Canarène : n.f. Vient du latin canarena

Arène spécialement conçue pour les combats de canards que le public romain aimait beaucoup. Les pauvres canard, équipés d’armes et de boucliers à la façon des gladiateurs, avaient peine à marcher et provoquaient l’hilarité. Ces arènes n’existent plus aujourd’hui.

Expression : On n’est pas dans une canarène ! Tenez-vous bien !

Dérivé : A l’échelle plus petite nous avons aussi une lézarène.

Auteurs : June, Wejdane et Yoram

 

 

La Lecture

la lecture avec ses images multicolores

la lecture qui te berceras et qui t’endormira

la lecture de l’été

la lecture devant la cheminée

la lecture qui emmène dans les étoiles

la lecture du soir

la lecture solitaire ou la lecture partagée

la lecture au fond d’une cabane

la lecture remplie de magie

la lecture avec Saïd, Julien et Lili

la lecture d’autrefois, avec ses pages jaunies et son odeur de cave

la lecture qui donne envie d’aller à la cuisine

la lecture qui cache une énigme que va résoudre Sherlock Holmes

 

C’est un voyage dans tous les possibles

qui t’emmènera où tu voudras

 

Auteure : Melissa 

 

Le Magicien

Le magicien à la barbe broussailleuse

Le magicien à l’âme aventureuse

Le magicien vieux et blanc

Le magicien dont les alchimistes admirent le talent

Le magicien dont la puissance attire les dieux

Le magicien dont le bâton transperce les cieux

Le magicien de la Terre du Milieu

Le magicien dont l’âge s’élève à plus de 100 ans

Le magicien dont la sagesse n’a d’égale que le talent

Le magicien à l’âme aventureuse

Le magicien à la barbe broussailleuse

 

Toi qui donnes vie aux lettres noires sur les pages jaunies

Pour toujours notre admiration, à jamais nous rêverons.

 

Auteure : June

 

Les élèves 

 

Les élèves qui obéissent

Les élèves qui désobéissent

Les élèves qui n’ont pas de mots

Les élèves qui ont des mots

Les élèves pacifiques

Les élèves bagarreurs

Les élèves qui travaillent

Les élèves qui ne travaillent pas

Les élèves qui apprennent les couleurs

Les élèves qui n’apprennent pas les couleurs

Les élèves qui ne bavardent pas en classe

Les élèves qui bavardent en classe

Les élèves sontseuls, tristes ou contents

Les élèves à l’école

Il y a plusieurs sortes d’élèves : On en trouve plusieurs sortes

À l’école, comme en dehors des murs de l’école, chacun est différent

 

2èmeversion :

 

Les élèves pacifiques

Les élèves qui ont des mots

Les élèves qui obéissent

Les élèves qui travaillent

Les élèves qui apprennent les couleurs

Les élèves qui ne bavardent pas en classe

Les élèves sontseuls, tristes ou contents

Les élèves bagarreurs

Les élèves qui n’ont pas de mots

Les élèves qui désobéissent

Les élèves qui ne travaillent pas

Les élèves qui n’apprennent pas les couleurs

Les élèves qui bavardent en classe

Les élèves à l’école

Il y a plusieurs sortes d’élèves

À l’école, chacun est différent

 

 Le Monde des Zoppis

10 petites choses à savoir sur les Zoppis

  • 1.  Les Zoppis vivent sur un nuage. Là-haut, le climat est doux et la végétation flamboyante. La frontière de ce monde est bordée de cocotiers grands comme des sequoias.
  • 2. Les Zoppis ressemblent à des humains, mais ils ne mesurent que 20 cm. Ils s’habillent de feuilles cueillies dans la nature. Ils sont calmes et gentils entre eux.
  • 3.  Les Zoppis vivent 1000 ans. Aucun Zoppi n’a vécu plus longtemps, pas même leur chef. Il a actuellement 300 ans. Leur enfance, de courte durée, dure 2 ans. De même ils deviennent adultes très tôt : à 10 ans. A l’inverse, ils deviennent vieux très tard (999 ans).
  • 4.  Ils peuvent se transformer en béliers quand d’autres personnes (à part leurs alliés) viennent sur leur territoire. Pour éviter d’être aveuglés par la colère, ils boivent du lait de coco.
  • 5. Les Zoppis vivent sur le nuage au-dessus du pays des Pozzis. Ils partagent ensemble leurs coutumes et font la fête tous les soirs. Pour se rejoindre, des tyroliennes ont été fabriquées entre les deux mondes.
  • 6.  Les Zoppis se réunissent autour d’un totem pour prendre les décisions qui concernent tout le peuple. Ils s’asseyent autour et parlent calmement. Si quelqu’un commence à s’agiter, il est renvoyé le temps qu’il se calme. Leur chef, Poneca, écoute et fait des choix pour améliorer la vie de son peuple.
  • 7.  A chaque mort succède une naissance : un bébé tombe du ciel sur un petit nuage qui est constamment au-dessus du leur. Ponca récupère les bébés sur ce nuage et sonne la « Baby bell » (cloche spécialement conçue pour la remise des bébés autour du totem.)
    La distribution commence alors.
  • 8.  Leur maison est construite en bois de cocotier, en forme de grotte comme celles du célèbre peuple inventé par J.R.R Tolkien : les Hobbits. A l’intérieur tout est rangé et propre à tel point qu’on peut contempler son reflet dans un verre.
  • 9.  Leur nourriture principale est constituée de feuilles de cocotiers accompagnée de lait de coco. Ils se procurent ces victuailles dans les arbres à la frontière de leur nuage.
  • 10.Leur principale tradition est de se réunir autour du totem pour boire de la guimauve liquide en hommage aux morts. Ils jouent de l’orgue (pour honorer les morts) et certains considèrent cela comme un art.

 

Personnage :

Poneca : Chef des Zoopis, admiré et apprécié par tout son peuple.

 

Auteurs : Wejdane, Yoram et June

 

Mme Chatry nous offre également des photos de la décoration qu’elle avait imaginé pour les mini-bibliothèques!

Mots-clés : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>