Critique : Travelling, C. Garcin – Seconde 5 – Lycée Jean-Puy, Roanne

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de critiques littéraires / AIR Lycées


Biographie (double) de Christian GARCIN et Tanguy VIEL

Garcin Christian © Ferrante Ferranti

Peu de choses semblent rapprocher Christian GARCIN et Tanguy VIEL qui ont écrit à quatre mains leur voyage effectué autour de la Terre. Si le premier est né en 1959 à Marseille où il vit toujours, l’autre voit le jour à Brest en 1973 et a choisi Orléans comme ville d’adoption. Si le parcours professionnel de l’auteur marseillais constitue une mosaïque d’expériences allant de traducteur à professeur de lettres en passant par accompagnateur de voyages, celui de l’auteur brestois s’est concentré sur l’écriture littéraire qui l’a mené à être membre de la Villa Médicis. Le voyageur passionné Christian GARCIN est devenu l’ami  du casanier Tanguy VIEL. Enfin, Christian Garcin consacre ses œuvres aux récits de voyages, aux romans de jeunesse, à la poésie et de façon générale à l’évasion. Tanguy VIEL, quant à lui, se consacre au roman et choisit d’enfermer ses personnages dans des intrigues complexes, dans un rythme haletant. Les nombreux prix littéraires reçus par l’un et l’autre auteur éclairent cependant leur point commun : une écriture brillante.

Critique

Lycée Jean-Puy de Roanne (classe de Seconde 5)
En partance pour un tour du monde avec Travelling de Christian Garcin et Tanguy Viel, les moussaillons de Seconde 5 du lycée Jean-Puy de Roanne et leur commandant vous invitent à lever l’ancre.

Voulez-vous faire le tour du monde sans bouger de chez vous ? Participez alors au voyage effectué par Christian Garcin et Tanguy Viel. Leur projet de redécouvrir le monde en supprimant les voyages en avion afin de prendre conscience de la grandeur du monde vous surprendra.  Ils partageront avec vous leur expérience enrichissante. Ce récit n’est pas commun. Écrit à quatre mains, il alterne les émotions vécues par l’un ou l’autre des auteurs. Ainsi, les impressions vécues au même moment ne se ressemblent pas nécessairement et font varier les points de vue. Les tableaux réalistes qui surgissent sous la plume de Christian Garcin côtoient les images plus poétiques de l’écriture de Tanguy Viel. Cependant, pour les deux auteurs, le récit devient un espace mémoriel en même temps qu’un miroir psychologique à la façon d’un journal intime. 

Dans cette description dédoublée du monde, vous suivrez avec exactitude le rythme du voyage : tantôt lent dans les passages qui s’étirent sur l’uniformité de la traversée en cargo, tantôt plus trépidant dans les passages des voyages variés en train. L’œil du lecteur n’est jamais lassé : les photos de paysages et des « listes » insolites vous surprendront. Surtout, ce récit vous permettra de voyager dans le temps redécouvert : celui du voyageur qui retrouve les contraintes spatiales que le voyage en avion a supprimé, celui du voyageur qui ravive la mémoire des hommes devant les camps de concentration en Pologne. Ainsi, ce récit de voyage renoue avec la tradition humaniste : la sagesse qui nous permet de faire disparaître nos préjugés trouve sa meilleure voie dans celle du voyage.

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>