Critique : Les Huit montagnes, P. Cognetti – Seconde Générale – Lycée Horticole, Paysage et Environnement, Lyon-Dardilly

Ceci est une publication. Par l'équipe des médiations

Projet : Graines de critiques littéraires / AIR Lycées


Biographie

Cognetti Paolo © Roberta Roberto

Mais qui est Paolo Cognetti, cet écrivain qui au fil de ses romans et récits nous fait  voyager vers la beauté des sommets ? Cette voix de la littérature italienne est né à  Milan en 1978. Entré en littérature très jeune, il publie d’abord plusieurs recueils de nouvelles. Son premier roman, Les Huit Montagnes, reçoit en 2017 le prix Strega, le Goncourt italien et le prix Médicis étranger en France. Ce roman à résonance autobiographique s’inspire à la fois des vacances de son enfance passées avec ses parents à Grana, un petit village du val d’Aoste et de ses séjours à Estoul où il vit désormais six mois de l’année. Dans ce hameau perché à 2000 mètres d’altitude, il aime tourner le dos à notre civilisation urbaine pour retrouver la tranquillité propice à l’écriture. Cet écrivain montagnard et voyageur inscrit ses pas dans ceux d’écrivains tels que Rigoni Stern, Ramuz, London, il part toujours avec un carnet et un crayon en poche. En 2019, il publie « Sans jamais atteindre le sommet », un récit de son périple dans l’Himalaya avec deux amis. Car l’amitié est aussi importante que le voyage pour cet homme qui aime autant parcourir les montagnes que les raconter.

Critique

Le roman Les huit montagnes, de Paolo Cognetti, raconte une histoire d’amitié et d’amour filial qui réunit tous les personnages dans les Alpes italiennes. Nous suivons pas à pas les chemins de vie de Pietro, citadin dans la vie et montagnard dans l’âme, de l’enfance à l’âge adulte. Un été, alors qu’il a onze ans, ses parents louent une maison à Grana, au cœur de la montagne dans le Val d’Aoste. Pietro va alors se lier d’amitié avec un jeune garçon de son âge, Bruno. Les deux enfants vont partager chaque été leurs aventures dans les alpages, la montagne va devenir leur terrain de jeu et le terreau d’une amitié qui les liera à jamais, même lorsqu’ils seront séparés, que la vie se montrera plus cruelle et la montagne parfois hostile, mais toujours chère à leur cœur…

Les élèves de Seconde Générale du lycée horticole, Paysage et Environnement de Lyon-Dardilly, en pleine ascension des « Huit montagnes » de Paolo Cognetti !

Cette histoire parle aussi des relations entre un père et son fils qui vont essayer de s’apprivoiser l’un l’autre : Pietro va redécouvrir son père, qui est d’habitude colérique et peu présent, en partageant peu à peu sa passion de la montagne … Paolo Cognetti nous plonge dans son univers avec une sensibilité propre à son écriture et relie ses descriptions aux ressentis et aux sensations qui nous permettent de suivre ces deux enfants, puis ces deux hommes dans leurs marches vertigineuses…. Nous avons aimé ce livre pour sa simplicité et son authenticité mais aussi pour ses questionnements : sur l’amitié, sur les liens qui nous unissent à la nature, sur le choix d’un lieu de vie… l’incapacité de vivre ailleurs…ou au contraire la passion de découvrir d’autres sommets. Mettez vous en marche vers ce livre, vous aimerez cette montagne et vous découvrirez les promesses des sept autres !

 

Mots-clés : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTMl pour enrichir vos commentaires HTML :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>