Meursault, contre-enquête, une écriture de la brièveté ?

Ecrit par & déposé en vertu de AIR 2017, Les auteurs des AIR 2017, AIR | thème: que peuvent les mots ?

Un essai récent de Gérard Dessons rappelle que la brièveté est “la voix juste” (La voix juste. Essai sur le bref, Manucius, 2015), en ce qu’elle suscite le sentiment d’une adéquation totale entre le propos et sa mise en forme, mais aussi en ce qu’elle constitue une tentative de nommer, de désigner de manière appropriée…

Lire la suite →

Meursault contre-enquête : manifeste pour une sensualité retrouvée

Ecrit par & déposé en vertu de AIR 2017, Les auteurs des AIR 2017, AIR | thème: que peuvent les mots ?

Étude pour un bain maure. Femme turque au bain. Jean-Léon Gérôme. 1874-1877 Dans un récent entretien radiophonique sur France Culture, Kamel Daoud déclare regretter ce qu’il décrit comme « la mort de l’Orientalisme ». Cette position fait écho au regard que l’auteur pose sur un Orient qu’il habite, vit et écrit, et qui souffre selon lui d’une…

Lire la suite →

Il y a les plateaux de Tv et les plateaux de Théâtre

Ecrit par & déposé en vertu de AIR 2017, Les auteurs des AIR 2017, AIR | thème: Quand le français s’invente en chansons

« Je Cite —On a niqué TF1 » Pierre Bourdieu dans Sur la télévision, Ed. Raisons d’agir, 1996.   L’Usine ici est vide, là-bas elle est tombée. Cette usine qui au Bangladesh s’effondra en 2013, c’était dans une ville qui s’appelle Dacca. La presse nous disait que cet événement d’usine qui tombe mettait en lumière les conditions…

Lire la suite →

Violaine Schwartz, Comment on freine ? ou l’hommage aux ouvrières de Dacca

Ecrit par & déposé en vertu de AIR 2017, Les auteurs des AIR 2017, AIR | thème: Quand le français s’invente en chansons

«  Qui se souviendra de moi ? Pourtant j’ai existé. J’ai eu un nom un jour. Souvenez- vous de moi. Je suis le chœur des ouvrières disparues sans laisser de trace. » Comment on freine? Mise en scène d’I. Bonnaud A-t-on déjà songé qu’un vêtement, une jolie robe rouge, pourrait avoir une histoire ? Amoureux de la mode…

Lire la suite →