Écrit en rapport avec Mode d'emploi 2014, ARTICLE, La fin des sociétés mobiles ?

Une fac de droit à Paris ? Une école de commerce à Toulouse ? European Business School à Londres ? Que choisir ? Pourquoi parle-t-on de la fin des sociétés mobiles alors que la mobilité que nous vivons, élèves de terminale, semble croissante ?

Dans quelques mois, nous serons confrontés à des choix pour notre avenir. Par exemple, des choix d’écoles qui influeront sur notre localisation : nos mobilités.
Des études dans certaines villes voir certains pays semblent favoriser l’élévation dans l’échelle sociale. Pouvoir se payer des études à l’étranger est un avantage avec l’acquisition de nouveaux savoirs, et de nouvelles langues. Contrairement aux plus pauvres qui manquent de moyens financiers. Ils ne peuvent pas se payer des études lointaines, et n’acquièrent pas les mêmes savoirs, et donc n’ont pas les mêmes chances face à l’avenir.
La thèse de Vincent Kaufman qui affirme que les objets sont de plus en plus mobiles par rapport aux hommes, ne fonctionne pas. Les études ne peuvent pas venir à nous ! Nous sommes donc en proie à la mobilité, une fois encore.
Les étudiants disposant de moyens se déplacent vers les meilleures écoles et créent des nouveaux quartiers ou de nouvelles villes étudiantes à leur proximité (Montpellier, Toulouse…) où les prix de l’immobilier flambent. Parallèlement les plus pauvres s’installent en banlieues, moins desservies par les transports en commun. Les temps de trajet s’allongent et ceux de travail se diminuent, ce qui réduit leur chance de réussir dans leurs études.
Les sociétés mobiles sont-elles donc vraiment sur le point de finir ? La mobilité des études influence-t-elle de façon irréversible notre avenir ? Et, les mobilités liées à nos études n’accentuent-elles pas les inégalités ? La mobilité horizontale influencerait-elle sur la mobilité verticale ?

Emma D, Camille F, Romane V, Vincent L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.